Un livre pour la Saint Patrick !

“I like reading in a pub rather than a library or study, as it’s generally much easier to get a drink.”
Pete McCarthy, McCarthy’s Bar: A Journey of Discovery In Ireland

Quand un #VendrediLecture tombe pile le jour de la Saint Patrick, il y a toujours un peu de Guiness qui vient teinter nos lectures. Aujourd’hui, je vous emmène lever le coude en Irlande avec Pete McCarthy.

1208211044438502210232642L’Irlande dans un verre, de Pete McCarthy
Éditions : Hoëbeke, 2004

C’est l’histoire d’un comédien, fils d’un anglais et d’une irlandaise qui traverse l’Irlande, du comté de Cork au comté de Donegal, à la recherche de ses racines. Au cours de ce périple, Pete McCarthy s’est donné une règle d’or : “Never pass a bar with your name on it”.
Inutile de vous dire qu’avec un nom comme le sien, il vaut mieux avoir un foie capable de résister à toute épreuve !

C’est à ce moment que la Fleur Delacour en vous lancera un : « c’est insensé !« . Certes à première vu, ça peut paraître un peu cliché de nous présenter l’Irlande par le biais de ses pubs. Toutefois, au delà des beaux paysages, ce qui fait le charme de l’Irlande, ce sont les rencontres improbables que l’on peut y faire. Pete McCarthy croisent de drôles d’oiseaux, des hippies anglais, un prêtre marié ou encore des musiciens allemands dans des coins paumés, bien loin de ceux recommandés par le guide du Routard.

Pete McCarthy nous lègue un carnet de voyage authentique, bourré d’humour (surtout en V.O.), une vision inédite de l’Irlande, un pays chaleureux et accueillant. Il a un vrai talent de conteur et son récit est plutôt bien écrit.

SONY DSC

Pour mieux en juger, je vous laisse avec un court extrait qui ne manque pas de sel :

« Je gravis une colline en pente douce en essayant d’oublier la tête de Mts. Goggin devant mon refus d’avaler au petit déjeuner son boudin noir, blanc, et sa troisième saucisse quand, soudain, à la sortie d’un virage en haut de la côte, une voiture jaillit. Elle décolle, comme un bolide de rallye, complètement déportée de mon côté. Elle m’évite d’une embardée et passe dans un rugissement de moteur non sans expédier dans l’angle de mon pare-brise un petit caillou qui provoque un éclat. Au passage, j’entrevois distinctement le chauffard : une vieille dame d’une soixantaine d’années à l’air légèrement allumé, qui m’adresse un grand sourire aimable et un signe de l’index, en s’éloignant à tombeau ouvert. Elle n’a pas l’air de réaliser qu’il aurait suffit que je roule un tout petit peu plus vite, ou que l’on se croise cinquante mètres plus loin, pour que nos deux véhicules s’encastrent l’un dans l’autre. Depuis que je roule sur les routes irlandaises, ce n’est pas le premier chauffard que je croise et la plupart du temps il s’agit de petites vieilles avec une lueur étrange dans le regard. En Angleterre, les mêmes fous du volant seraient âgés d’à peine vingt ans.
Leur conduite n’a pourtant rien d’agressif. Simplement, elles sont… rapides, vous voyez le genre. En tout cas, elles conservent cette courtoisie autrefois en vogue dans les campagnes, qui consiste, au volant, à lever l’index pour saluer, comme si elles n’avaient croisé que nous de toute la semaine. Du moins je pense qu’elles le font pour saluer. Mais si ça signifie : « Va te faire mettre, connard d’Anglais », je dois dire que c’est exprimé avec beaucoup de charme. »

A votre santé !
Cheers ! Prost ! Ganbei ! Je via sano ! Kamau ! Kampaï ! A sua saude !  Tashi delek !

Source image : http://allthefreestock.com/

Publicités

Une réflexion sur “Un livre pour la Saint Patrick !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s