Back to the 90’s : les films d’animation oubliés (3)

C’est mercredi, le jour idéal pour ouvrir la brèche de la nostalgie ! Je vous emmène dans la plus fantastique bibliothèque du monde, au côté d’acteurs mythiques, Macaulay Culkin (l’enfant qui ratait les avions) et Christopher Lloyd (Doc de Retour vers le futur) avec un film américain mêlant animation et prises de vue réelle (nan, ce n’est pas Roger Rabbit, qui date de 1988). Vous avez une petite idée ?

the-pagemaster-movie-poster-1994-1020367982Richard au pays des livres magiques, 1995

de Joe Johnston et Maurice Hunt

Le synopsis :

C’est l’histoire d’un jeune garçon, un souffre-douleur, Richard. Un jour, alors qu’il était parti faire les courses à vélo, une tempête éclate. Pris de panique, il se trompe de chemin et se voit obligé de se réfugier dans la bibliothèque municipale. Il se retrouve alors entraîné dans un univers animé fantastique ou les personnages légendaires des classiques de la littérature deviennent réels. Il se lie rapidement d’amitié avec trois livres : Fantaisie (Whoopie Goldberg en V.O.), Horreur (Frank Welker) et Aventure (Patrick Stewart). Ensemble, ils aideront Richard a affronté ses peurs.

Mon avis :

C’est un véritable plaisir de retrouver des membres de Star Trek dans un film d’animation. Patrick Stewart n’est autre que le capitaine Jean-Luc Picard, Whoopi Goldberg jouait Guinan, Leonard Nimoy était Mr. Spock, Christopher Lloyd en Kruge dans Star Trek III: The Search for Spock, Ed Begley, Jr. n’est autre que Henry Starling qui a joué dans deux épisodes de Star Trek: Voyager, George Hearn fut Dr. Berel dans un épisode de Star Trek: The Next Generation, et enfin B.J. Ward a joué énormément de personnages dans les jeux vidéos Star Trek. D’ailleurs, le compositeur de notre film d’animation,  James Horner a aussi composé pour  Star Trek II: The Wrath of Khan et Star Trek III: The Search for Spock.

Outre de très bons acteurs, c’est un film qui nous embrase et fait brûler notre imagination. Il nous donne envie de lire tous un tas d’histoire et nous rend plus courageux. Qui n’a pas envie de voir les héros de ses romans prendre vie, de se retrouver projeté à Poudlard ou 20 000 lieues sous les mers ?

Bon, je pense que je n’aimerais pas me retrouver dans un Franck Thillier ou dans le dernier Werber. C’est un plan à devenir fou ou mourir d’une peste de mauvais goût !

Enfin pour en revenir au film, ce n’est pas étonnant de voir qu’il est donné lieu à un jeu vidéo, The pagemaster pour SuperNitendo et  GameBoy. Ce dernier est une vrai déception d’ailleurs.

Pour conclure, je vous conseille ce film en V.O., en sachant qu’il donnera à vous et à vos enfants si vous en avez l’envie de lire et de combattre des dragons !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s