About last night … with China Moses

C’est un de ces soirs, où l’on descend dans la Capitale avec l’enthousiasme d’Audrey Hepburn dans Drôle de Frimousse. Un de ces soirs, où l’on se sent pousser des ailes à l’idée de rentrer dans un des lieux les plus mythiques de Paris, le New Morning.

De l’extérieur, le club de jazz ne paye pas de mine. A la sortie du Métro, Château d’eau, prenez à droite après le vendeur de maïs itinérants et vous y serez. N’hésitez pas à pousser ses portes froides, car il se cache à l’intérieur la plus chaleureuse, la plus douillette, la plus intime scène de Paris, avec une acoustique parfaite. En plus de 35 ans, elle en a vu passer des légendes du jazz, du reggae, de la musique cubaine, du funk ou du rock … Pat Metheny, Prince, George Clinton, Manu Dibango …

Ce soir là, nous nous y sommes rendus pour voir China Moses. Vous la connaissez certainement soit comme fille de Dee Dee Bridgewater, soit comme la voix française de Tiana dans la Princesse et la Grenouille ou encore comme animatrice à la radio ou à la télé (MTV, Canal+, etc…).

« Un verre de vin rouge à la main, éblouissante sur ses haut-talons au chic parisien, elle contrôle la scène dès son entrée »
The Times UK

Ce soir là, elle nous a envoûtés par sa voix et par ses contes de la nuit. Après s’être cherchée sur différents styles, après ses albums de reprises, elle trace enfin son propre sillon, nous livrant en concert les compositions qu’elle a écrite avec Anthony Marshall. Ce sont des textes frais, drôles, actuels qu’elle chante avec une énergie folle accompagnée d’artistes incroyables.

« China Moses nous met en garde, il faut se méfier des aventures de la nuit… Watch out, car il va falloir de l’énergie… Running, pour vivre ses passions… Put it on The line, sans perdre le fil… Disconnected, on succombe au swing de l’adultère… Blame Jerry,  aux addictions diverses… Nicotine, y compris à l’intoxication amoureuse… Hungover, vécue jusqu’à sa fin amère… Whatever, avec toujours en ligne de mire le risque de craquer… Breaking Point, pour finir par se retrouver et repartir pour une autre nuit et… Running de nouveau. »
Nicole Videmann, Latins de Jazz

En concert, China Moses et ses musiciens se montrent d’une générosité folle. Ils improvisent, font des variations, nous offrent des instants d’émotions rares et forts (comme lorsqu’elle a invité son frère à jouer et chanter seul sur scène) et nous proposent des chansons inédites.

Parmi ses chansons, il y en a une qui m’a particulièrement marquée. Peut être parce que moi aussi, quand je suis seule je crée dans ma tête des comédies musicales. C’est une chanson qu’elle a imaginée sur Gabrielle Solis de Desperate Housewive, qui doit cacher son amant en vitesse sous le lit avant l’arrivée de Carlos. Sa version est si drôle et si vivante !

Et à la fin du concert, si vous n’avez pas peur de rater votre dernier train, vous pouvez même vous attarder au bar et discuter avec les artistes !

J’espère vous avoir donné envie de rencontrer un jour cette personnalité électrisante ou d’entrer un jour au New Morning. Et si vous connaissez déjà, n’hésitez pas à laisser un commentaire pour partager avec nous vos souvenirs du New Morning ou d’un concert de China Moses.

Pour connaitre les dates des concerts de China Moses : Cliquez ICI !

Bonne écoute ! 😉

 

Publicités

2 réflexions sur “About last night … with China Moses

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s