5 phénomènes inexplicables qui arrivent uniquement quand vous êtes malades

Peut-être est ce une nouvelle tradition mais … à chaque fois que je passe une semaine de vacances chez mes beaux-parents au printemps, je me retrouve malade comme un chien à mon retour. Alors à vous qui êtes malades physiquement ou moralement, à vous qui avez encore eu l’estomac retourné par l’actualité, je vous invite à rejoindre fissa votre couette !
Je vais vous parler de ces phénomènes inexplicables qui arrivent uniquement lorsque vous êtes malades !

1 Se découvrir une passion pour un film/une série affreux/se ou honteux/se

coffret-scooby-doo-5051889101888_0Quand je suis malade et surtout quand j’ai de la fièvre, je deviens une fan incontestable et incontestée des films Scooby-Doo, pas les dessins animés … les films !
En temps normal, je les aime bien sans plus, surtout les deux premiers en fait. Mais quand la fièvre me gagne, les Scooby-Doo deviennent les films les plus brillants, les plus drôles, les plus incandescents de tout l’univers connu. Et je finis toujours par m’endormir en plein milieu !

Autre point intéressant de la fièvre, elle vous permet de regarder sans sourciller tous ces films trop intello, trop chiants ou avec trop de longueurs, qu’il faut absolument avoir vu parce que tout le monde en parle. Et oui, votre instinct de survie ne vous protège plus !

2 Se poser des questions existentielles

Il y a deux moments dans la vie où l’on se pose de vraies questions : à 3h du matin et quand on est malade. Vous savez ces questions bizarres qui ont besoin d’une réponse sinon vous ne retrouverez pus jamais le sommeil.
Ces questions sont généralement de ce type : « Les vers de terre font-ils caca ? Si oui, est-ce que je passe une partie de ma vie à marcher sur leur caca ? Le fais-je au moins du pied gauche ? » ou encore « Pourquoi on dit malade comme un chien ? C’est jamais malade une araignée ? »

3 Croire qu’un objet peut gober votre maladie et disparaître avec elle pour toujours

DSC02590

Dernier compagnon de maladie trouvé

Contrairement à ma moitié, sans demi-mesure, je tombe rarement malade (une fois par an, jamais un gros truc sauf quand je vois ma belle famille au printemps). Cela dit, une fois quand j’étais petite, j’avais eu un affreux torticolis et mon papa m’avait offert une oursonne pince à linge pour me faire oublier la douleur. Alors j’ai demandé à cette oursonne de m’enlever mon torticolis. Et phénomène étrange, mon torticolis a disparu en même temps que cette pince-oursonne !

Je vous rassure quelques années plus tard, j’ai retrouvé cette oursonne/pince-à-linge dans une « boite d’objets trouvés » constituée par mes parents avec plein d’affaire de mon frère. Il n’y a pas de porte transdimensionnelle dans le lino de chez mes parents. Cela dit, même si je ne suis pas superstitieuse, je ne peux pas m’empêcher de penser à ça. Voilà pourquoi quand je suis malade, j’ai besoin de mettre la main sur un petit objet tout petit qui m’enlèvera ma maladie.

4 Votre bon goût vestimentaire disparaît mystérieusement dans les limbes de l’oubli

Quand on est malade, on aime le confort et on se fout des couleurs (à rendre vert un daltonien) et des textures pourvu qu’elles soient douces et répondent à nos besoins. C’est comme ça qu’on se retrouve toute la journée dans un pyjama moche ou à la mode de L.A. (vous savez les gens qui portent des tongs en bas et une doudoune en haut). Ma fièvre et moi, nous avons opté pour le très chic short à fleurs et l’indémodable pull de Noël. D’une logique implacable, vous serez MagnifaAIIIiiik (ou quelque chose comme ça) !

bridget jones

5 Réaliser l’impossible

DSC02593

Parfois, quand on est malade, on a des supers pouvoirs. Malheureusement, ils sont rarement utiles. Certains deviennent des maîtres de l’éloquence, ou du moins ils en sont persuadés le temps de la fièvre. Mon talent caché s’est révélé un jour de grippe. Ma moitié et moi avions commencé un puzzle la veille. Nous avions tout juste posé les coins et puis c’est tout. Lorsque ma moitié est revenue le soir, le puzzle était presque fini. Le souci dans l’affaire, c’est que je ne me souvenais même pas l’avoir fait.

Pour finir, je vous dirais de rester bien au chaud avec une bonne tasse de thé. J’espère que mes révélations vous auront amusé ou soulagé.

N’hésitez pas à nous faire part des phénomènes inexplicables que vous avez déjà eu l’occasion d’observer lorsque vous étiez malade en commentaire !

Publicités

11 réflexions sur “5 phénomènes inexplicables qui arrivent uniquement quand vous êtes malades

  1. Joëlle dit :

    Phénomènes 1 et 4 s’appliquent totalement en ce moment, surtout le 4. Obligée de n’enfiler que de vieux chemisiers facilement déboutonnables, je me fiche de ce qui les complète ! En plus l’attelle cache tout, alors…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s