Les Dinosaures

Rawr par ci, rawr par là, rawr par ci, rawr par là, rawr par ci, rawr par là. Vous aussi, vous pensiez que c’était ça, le quotidien des dinosaures, du temps où ils vivaient encore ? Eh bien aujourd’hui, grâce à quelqu’un qui ne les a absolument pas connu en personne, vous découvrirez que la réalité est plus complexe mais aussi vachement intéressante ! Mesdames et messieurs, permettez moi de vous parler de

DSC03330Histoire des Dinosaures
de Ronan Allain
Editions : France Loisirs (2013)

Pour commencer, je tiens à m’excuser auprès de Teatimedelicatessen qui attendait mon billet sur le Comte de Monte Cristo. Mais l’inspiration ne m’a apporté que cette intro qui correspond quand même sacrément plus à un bouquin sur des lézards géants.

Ai-je dit lézards géants ? Honte sur moi! Car en fait, suivant nos connaissances actuelles, les dinosaures sont physiologiquement plus proches des oiseaux que des crocro ! L’auteur, qui n’est autre que le conservateur du Museum d’Histoire Naturelle de Paris, va même plus loin en affirmant que les oiseaux SONT des dinosaures ! Mais pour les détails techniques et le développement, mon code de déontologie m’interdit de vous spoiler (1).

Ce qui m’a fondamentalement plu, c’est cette volonté de la part de l’auteur de vulgariser le métier de paléontologue.

Il n’y a qu’un relativement court chapitre qui, en pur amateur, m’a légèrement dépassé. C’est celui sur les métabolismes(2). Dans le but de démystifier cette vieille légende affirmant que les dinosaures sont les animaux à sang froid. Mais bon, je pense qu’expliquer ce point de détail était impossible sans employer  quelques termes barbares. De plus, le but de l’auteur était clairement de dire que la science évolue et que les savoirs d’hier ne sont pas forcément les savoirs de demain.

En d’autres termes, nos appréhensions du monde et les classifications qui en découlent évoluent avec les découvertes scientifiques.

Mais plus encore que l’aspect purement scientifique, une chose est merveilleuse, dans ce bouquin. C’est la partie « carnet de voyage ». Sur une bonne partie du livre, Ronan Allain nous emmène avec lui sur les sites archéologiques. C’est une partie vraiment extraordinaire, bien racontée, avec même un petit brin d’humour. L’auteur donne beaucoup de détails. Pile ce qu’un amateur, un  non scientifique en bref, désire avoir ! Et lors de ses découvertes, il parvient carrément à nous transmettre son excitation.

Enfin, et pour finir, il répond à une question que je ne m’étais absolument pas posée ! Vous êtes tous forcément tombés, un jour ou l’autre sur un article émettant une  nouvelle hypothèse quant à la disparition des dinosaures. Était-ce l’activité volcanique qui a eu raison des dinosaures ? Était-ce le fameux météore ? Étaient-ce leurs prouts qui ont troué la couche d’ozone ? Eh bien sachez que le fond de la question n’est pas de savoir ce qui a sommairement éteint les dinosaures, mais de savoir ce qui pourrait nous éteindre et de quels recours nous pourrions disposer. Eh oui ! Toujours nous ! Anthropocentrisme(3) !

Pour résumer, c’est un type de bouquin que j’affectionne particulièrement. Il se présente comme un carnet de voyage avec une grande partie aventure et a pour vocation d’apprendre aux non initiés tels que moi les bases et les rudiments d’un métier. Un autre bouquin dans le genre ? Zombi de Philippe Charlier. Une petite pépite dans on genre, lui aussi. Tiens, je n’en ai pas encore fait la critique, de celui-là.

dino one

(1)Subconscient : Dis plutôt que t’as rien pigé au chapitre sur les métabolismes !
Cro : T’ai-je demandé quelque chose ?
Subconscient : Laisse la déontologie tranquille, elle t’a rien fait. Et sois honnête avec ton auditoire.
Cro : Moins fort, ils vont t’entendre…
(2)Subconscient : Ah je préfère ça.
Cro : c’était ça ou te laisser m’empêcher de dormir.
Subconscient : Tu me crois aussi mesquin ?
(3) Subconscient : et maintenant, c’est toi qui frimes avec des gros mots en « isme »
Cro : tu te souviens de ce qui t’est arrivé, la dernière fois que je me suis bourré la gueule ?
Subconscient : ok c’est bon. T’as gagné. Je me tais.


Image à la une : Illustration de David Bonadonna, Tyranausaurus and Thescelosaurus, 2010 (Cliquez Ici pour voir son travail) –
Pour la petite histoire, on l’a découvert à une expo sur les Dinosaures à Deuil-la-Barre, où ils avaient nommé cette illustration Hell’s Chickens. Reste une grande question : Qui joue Chicken Ramsey?
Les autres images sont Home Made !

6 réflexions sur “Les Dinosaures

  1. A vrai dire je m’attendais plutôt à un post sur le gaming 😋. Mais j’espère bien que ce bon vieux Comte aura droit à un bel hommage de ta jolie plume bientôt. Super l’illustration maison. Biz

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s