Talking as Fast as I Can

Pour ce #VendrediLecture, j’ai envie de vous emmener dans un endroit chaleureux, sympathique, cozy, réconfortant … chez vous !
Bah dis donc ! C’est fou ce qu’on voyage !

Je vous propose quelque chose qui ressemble plus à un recueil de pensées diverses et variées (sur l’entrée dans le monde du travail, hollywood, la vie …) d’une actrice que j’aime beaucoup : Lauren Graham !
Ahah ! Mais je le savais, je l’ai lu dans le dernier Sunshine Blogger Award !

Après vous avoir dévoilé la recette secrète des cookies de Gilmore Girls (retrouvez la recette en cliquant ICI), je ne pouvais que vous présenter cette petite lecture en V.O. :

Talking as fast I can, Lauren GrahamTalking as fast as I can,
from Gilmore Girls to Gilmore Girls (and everything between)
de Lauren Graham
Éditions : virago (2017)

4ème de couverture :
From the star of the much-loved television shows Gilmore Girls and Parenthood and the author of the New York Times bestselling novel Someday, Someday, Maybe comes a collection of candid and hilarious essays.

In Talking as Fast as I Can, Lauren Graham hits pause for a moment and looks back on her life, sharing stories about growing up, dating and starting out as an actress. Some things you’ll learn about Lauren : she once tried to go vegan just to bond with Ellen DeGeneres, she’s aware that being set up with guys at awards shows has its pitfalls (« if you’re meeting someone for the first time after three hours of hair, makeup and styling, you’ve already set the bar too high »), and she’s a card-carrying REI shopper (« My bungee cords now earn points! »).

Lauren also sits down for an epic Gilmore Girls marathon and reflects howit felt to pick up the role nine years after the first series conclueded. Complete with photos and excerpts from the diary Lauren kept during the filming of Gilmore Girls: A Year in the Life, this book is like a cozy nigth in, catching up with your best friend, laughing and swapping stories, and – of course – talking as fast as you can.

Le problème de cette quatrième de couverture, c’est que comme pour la plupart des bandes annonces actuelles, elle en dévoile trop. C’est pourquoi je ne vous traduirais pas cette quatrième de couverture ! Je vous dirais simplement ceci :

C’est une lecture qui ne plaira pas uniquement aux fans de Gilmore Girls. Toutefois, aux vues de certaines critiques que j’ai pu lire sur le net, je dois vous avertir. Lauren Graham est du genre très dynamique, fine, drôle, passionnée de cinéma et un poil geekette. Et si vous cherchez à l’écouter en audiobook, notez qu’elle parle vite et qu’elle adore chanter.
Personnellement, je me suis contentée de la version papier et  j’ai passé 3 jours avec cette chanson dans la tête :

J’ai passé de très bons moments avec ce livre. Il ne s’agit pas d’une autobiographie classique. Ça ressemble plus à une conversation que vous auriez avec une bonne copine en prenant le thé, ou à la lecture d’un blog drôle et plein de punch.

De quoi ça parle ? (attention spoilers)

Vous y retrouverez bien-sûr quelques anecdotes de tournage concernant Gilmore Girls et Parenthood. Ça doit représenter un peu moins d’un tiers du lire.
Mais ce qui fait tout l’intérêt de ce petit livre, ce sont les petits chapitres autour pleins d’humour. Ils sont remplis de ces petites choses importantes que l’on apprend en se confrontant à la vie, en grandissant :

  • La vie ne suit pas toujours vos plans :

« So don’t let your plan have the last laugh, but laugh last when your plan laughs, and when your plan has the last laugh, laugh back, laughing! »
Talking as Fast as I Can, Lauren Graham

Que l’on peut traduire comme ça : Alors ne laissez pas votre plan rire en dernier, mais riez en dernier quand votre plan rit, et quand votre plan est le dernier à rire, riez en retour, en riant!

Ou comme ceci :

  • Parfois quand on parle trop vite, on prononce mal certains mots et un instrument de musique peut devenir un poisson.

  • Un acteur ne peut pas tout jouer.
  • Régime : Vous pouvez épargner une fortune en programme de régime, en livres de diet, en magasine féminin, etc …. en suivant ce simple conseil.

 » I’m going to tell you some of the Top-Secret Hollywood Secret I’ve learned, and save you a ton of money instead!
Here’s one: diet books are worthless. Don’t spend one penny more on them. Not one more. I’m serious. They all tell you a version of the exact same thing: eat less, work out more. »
Talking as Fast as I Can, Lauren Graham

Elle revient sur toutes les névroses planétaires sur la nourriture saine et réalise un magnifique plan sur ce qu’il est bon de manger selon ces mêmes névroses. Je crois que c’est la Hollywood Food Chart la plus drôle que j’ai pu voir !

  • Hollywood est un monde plutôt sexiste

Elle réalise une typologie drôle et réaliste des rôles proposés aux femmes selon leurs âges à Holywood (la jeune fille qui débarque en ville, la mère et si vous avez de la chance, Betty White). Elle explique cette typologie avec une analogie magnifique (à base de papier toilette) mais je vous invite à lire son livre pour ça.

  • Avoir les pieds gelés quand il fait froid n’est pas une fatalité.
  • Ce n’est pas parce qu’on adore regarder une émission sur la mode qu’on est un bon critique de mode.
  • On pense souvent qu’il est plus facile pour un artiste d’avoir plusieurs casquettes aux États-Unis qu’en France : c’est faux.

C’est un des chapitres les plus passionnant et agaçant de ce livre. Lorsque Lauren Graham revient sur l’écriture et la publication de son premier roman, une fiction et sur les commentaires qui en ont résulté de la part de certains médias et de grands journalistes. Pour eux elle devait soit avoir un ghost writer soit avoir produit une autobiographie.

  • Le secret quand on a une panne d’écriture : le Kitchen Timer !

C’est un secret que Lauren tient de Don Roos, le réalisateur de Sexe et autres complications ou d’Un hiver à Central Park et le scénariste de Marley et moi. C’est un secret pas mal du tout, qui nécessite peu de moyen. Je vous invite à lire son livre pour le connaitre ! 😉

Retour à la normal, loin des spoilers !

J’espère vous avoir transmis un peu de l’énergie qu’il contient ainsi que l’envie de le lire. Je passe mon exemplaire à Cro et je vous dis :
A vendredi prochain pour découvrir un nouveau livre !
En attendant …

13 réflexions sur “Talking as Fast as I Can

  1. OOOHHHHH Lauren ❤ ❤
    J'ai hâte de lire ce nouveau livre d'elle !!!
    Mais je ne te remercie pas pour cet article, aussi bien soit-il, parce que maintenant j'ai super envie de me loquer devant Gilmore girls alors que je m'apprête à attaquer un nouveau week-end de boulot. Il devrait exister un congé-Gilmore girls !!!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s