La meilleure façon de marcher

Nous vous proposons un gros coup de coeur pour ce #VendrediLecture !
Aujourd’hui, on sort nos boas, nos lunettes de soleils et nos mouchoirs, on vérifie que nos passeports et nos vaccins sont à jour !
Prêt à embarquer ?

DSC04449La meilleure façon de marcher est celle du flamant rose,

De Diane DUCRET
Editions : Flamarion

4ème de couverture :

« Comment s’aimer soi-même quand la vie fait tout pour l’empêcher ?

La loi de Murphy n’est rien comparée à la loi d’Enaid : tout ce qui est susceptible de mal tourner tournera plus mal encore qu’on aurait humainement pu le prévoir.

Après avoir été quitté à Gdansk par téléphone, Enaid se rend à l’évidence : les fées qui se sont penchée sur son berceau ont dû s’emmêler les pinceaux. Comment expliquer, sinon, la sensation qu’elle a depuis l’enfance qui lui a toujours manqué quelqu’un ? Il y a de quoi se poser des questions quand les parents adoptifs sont en fait les grands-parents, que la mère est danseuse de nuit, que le père change de religion comme de famille, que les bunkers de l’ETA servent d’école buissonnière. Et que l’accident d’un instant devient la fracture de toute une vie …

On peut se laisser choir ou faire le saut de l’ange. Être boiteux ou devenir un flamant rose. Sur ses jambes fragiles, tenir en équilibre avec grâce par le pouvoir de l’esprit, un humour décapant et le courage de rester soi. »

Que ce soit dit, on voyage beaucoup dans ce nouveau roman de Diane Ducret !
Vous en verrez de toutes les couleurs entre Paris, Biarritz, l’Espagne, l’Italie, la Grèce, l’Égypte, la Jamaïque, la Suisse, l’Amérique et j’en oublie certainement ! Si vous avez envie de découvrir des tas de lieux fabuleux sans quitter votre coin de jardin, votre lit, votre bord de plage ou votre bon vieux canap, ce livre est fait pour vous !

Comment ça il y a un radis dans le panier ?
Bon, ok il y a cette histoire de loi de murphy. Et  si vous n’avez connu de Diane Ducret que L’homme parfait existe : il est québécois, vous vous attendez sûrement à une romcom (comédie romantique). C’est oublié qu’elle a plusieurs cordes à son arc et qu’elle s’est déjà essayé à d’autres genre comme le roman histo avec Les indésirables ou le registre documentaire avec cette merveille : La chair interdite. Et je ne vous parle pas de Femmes de Dictateur 1 et 2 ou de Lady Scarface (qui est juste génial).
Vous voici donc avertis :
1- J’adore Diane Ducret.
2- Ce livre n’est pas un romcom. Ce n’est pas l’histoire d’une poissarde qui trouve un prince charmant. C’est l’histoire d’une  femme à qui il arrive des tas de tuiles, qui vit avec une sensation de manque jusqu’au jour où … nan laissez tomber, il n’y a pas de prince charmant et je ne vous spoilerais pas l’histoire pour autant ! Nan, mais !
3- Munissez vous d’une boite de mouchoirs.

Ce nouvel opus est un roman qui se dévore comme un bonbon. Il est plein de poésie et de finesse. Il contient une bonne dose d’humour. Pour que vous puissiez vous faire une meilleure idée du ton de ce petit roman, je vous propose ce petit extrais :

 

« De toute façon, sachant que celui qu’on aime est à 75% fait d’eau, si ça se trouve je ne suis pas amoureuse, juste déshydratée. Je m’arrête machinalement derrière une personne faisant la queue; c’est peut-être un bar ou une épicerie, un peu d’eau me ferait du bien. Au bout de longues minutes, la file n’a pas gagné le moindre centimètre. Je questionne une dame, devant moi :
– C’est la queue pour quoi s’il vous plaît ?
– Aucune idée, j’ai vu des gens la faire, alors je me suis mise derrière. Demandez donc à celui qui est devant !
Je m’exécute et tapote l’épaule d’un monsieur d’un certain âge qui me renseigne : « Ah, je ne sais pas , j’ai vu des gens debout, j’ai pris ma place, un réflexe du temps du communisme. On ne sait jamais, des  fois qu’il y ait une pénurie, c’est une bonne place. » Je remonte le courant et consulte celui qui trône en premier devant la vitrine fermée du magasin de violons Chopin. Une pénurie de violons me semble peu menaçante, mais je ne comprends sans doute pas la richesse de l’âme slave. « Moi je me promenais, et je me suis arrêté pour refaire mon lacet. Lorsque je me suis relevé, il y avait trois personnes qui attendaient derrière moi. Je n’ai pas os me défiler ! Alors je suis resté. Pour une fois que je suis le premier quelque part. »
C’est une ville de fous. Sans doute les émanations des chantiers navals Lénine. La concentration de charbon doit être trop élevée, le cerveau manque d’oxygène. Je m’échappe. »
La meilleure façon de marcher est celle du flamant rose, Diane DUCRET

C’est un roman qui parle du manque, de l’absence d’une mère (le roman idéal en cette veille de fête des mères) qui pourtant a plané comme le plus magnifique des oiseaux au dessus de l’enfance d’Enaid. Insaisissable et pourtant toujours là.

C’est un roman qui a une portée féministe. Je ne rentrerai pas dans les détails pour ne pas vous le spoiler.

C’est un roman d’une sincérité magnifique. Je ne sais pas si c’est le côté auto-fiction qui donne cette touche. Vous avez sans doute remarqué qu’Enaid, c’est Diane à l’envers. Et pour les autres points communs entre Diane Ducret et Enaid : Biarritz, les études (lycée Molière, la Sorbonne, Rome), le métier (une romancière qui écrit sur les femmes).

Pour en savoir un peu plus sur ce côté auto-fiction et sur le roman, je vous invite à jeter un oeil à cette interview faite pour Femme actuelle :

Pour conclure, je ne vous dirais qu’une chose : lisez le ! C’est son meilleur roman jusqu’à présent. Il est juste magnifique.
Et aussi gardez toujours une boite de mouchoirs prêt de vous !

Je vous dis à Vendredi prochain pour un nouveau rendez-vous #VendrediLecture !
En attendant, soyez beau, soyez grand et aimez vous tel que vous êtes !

Publicités

8 réflexions sur “La meilleure façon de marcher

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s