Zéro Cool

Cela fait maintenant un petit moment que j’envisage de lire Jurassic Park, de Michael Crichton. Si, si. Le livre qui a nous donné les films  du même nom. Il paraît même que le premier film est assez proche du livre ! Mais je dois quand même avouer que je ne me suis pas foulé pour le trouver, fut-ce en VO. J’avais du mal à imaginer un livre vraiment trépidant sur ce thème.
Par un heureux coup du destin, avec la sortie de Jurassic World et Jurassic World II, Michael Crichton refait aujourd’hui parler de lui, et on peut trouver ses œuvres traduites un peu partout.

Et c’est ainsi que, faute de Jurassic Park, nous vous proposons, ce vendredi :

DSC04568ZERO COOL
Michael Crichton
alias John Lange
Edition Robert Laffont

(choisi en partie pour sa couverture #noshame#bikinibody#justgirlythings)

4e de couverture :
« Jeune radiologue américain, Peter Ross aspirait simplement à passer de bonnes vacances sur la Costa Brava quand il rencontre Angela Locke sur la plage. Et le voilà aussitôt devenu la cible de gangs rivaux à la recherche d’un précieux artefact.
De Barcelone aux rues de Paris, des tours de l’Alhambra aux catacombes, Peter Ross, cet homme ordinaire, surnage dans une situation des plus désespérées. S’il ne découvre pas au plus vite un secret enfoui depuis des siècles, il risque bien d’y passer. »

Teatime l’a dévoré en premier, me l’a collé de force dans les mains et je l’ai dévoré. Voilà. Fin de l’article. C’est tout. Rentrez chez vous, il n’y a plus rien à voir.

(Teatime… mon auditoire me crie « remboursez ». Je fais quoi ? Quoi ? Développer ? grumbl…)

Grompf. *sourire à paillettes*

Chaque personnage est extrêmement attachant. On tombe presque instantanément amoureux de Peter Ross (le protagoniste) et encore plus vite de Angela Locke. Et le couple qu’ils forment est délectable.

Ce qui m’a le plus séduit chez chacun d’eux, c’est leur insolence et leur répondant. Impossible de faire taire Peter Ross sans l’assommer. Même sous une avalanche de coups ou avec une arme pointée sur lui, ses interlocuteurs en prennent toujours pour leur grade. Après tout, s’il faut quitter la scène les pieds devant, autant que ce soit avec classe, non ?
Angela est quant à elle un peu plus craintive mais elle sait admirablement donner la  réplique à Peter. Chacun de leurs échanges sont magiques. J’ai relu plusieurs fois leur première rencontre et je pense même recommencer à la fin de cet article.

Quant au personnages secondaires, chacun d’entre eux a un caractère très propre et très édulcoré. Lorsque vous lirez à votre tour ce livre, vous ne pourrez pas vous imaginer autre chose qu’une foule d’accents. Il faut dire qu’ils ont été choisis avec soin : des espagnols, des italiens, un texan et même des français(1).

L’histoire, quant à elle, est relativement simple. Mais l’écriture, fluide, dynamique et pleine d’humour vous tiendra en haleine tout au long de la lecture. Il se peut même que la fin vous arrache une petite larme(2). En fait, l’histoire en elle-même et la façon de raconter nous a rappelé le plaisir que nous avions eu devant le jeu « Les Chevaliers de Baphomet« 

Au final, Teatime et moi-même avons tellement aimé ce livre que nous avons instantanément acheté La dernière tombe, du même auteur et dès que je trouve Jurassic Park, je foncerai.

A vendredi prochain pour une nouvelle aventure !

(1)Celui-là en revanche, je n’ai su reproduire son accent.
(2)C’est mon cas. Teatime, elle, l’a simplement refusée.

Publicités

5 réflexions sur “Zéro Cool

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s