ATTACHE TA TUQUE !

Pour ce #VendrediLecure, je vous emmène manger des crêpes au sirop d’érable, faire ami-ami avec un caribou et danser avec un souffleur à feuilles sous les étoiles. Bref, nous allons passer un été indien au Canada !

J'irai danser (si je veux) par LavoieJ’irai danser (si je veux)
de Marie-Renée Lavoie
éditions : J’ai Lu

4ème de couverture :
« Diane danse comme une enclume, aime son intérieur et déteste les mariages. Surtout le sien. Son mari vient de la plaquer pour « quelqu’un d’autre » (sexe non identifié, mais prévisible, genre « maudite pétasse »). Désagrégée ou presque, Diane est secouée par sa meilleure amie. Celle-ci lui suggère de se remettre au plus vite sur le marché du sexe, en commençant tout doux par le « frenchage », le flirt. Mais sur qui pratiquer les premiers exercices en évitant trop de complications? Sur JP, bien sûr! Le charmant comptable du quatrième étage, marié et donc sans danger. Enfin, normalement? »

Comment résister à ce genre de 4ème de couverture ?
C’est donc l’histoire de Diane qui approche doucement la cinquantaine et, comme si ce n’était pas assez dur comme ça, se mange un projectile énorme dans la face : son mari la quitte pour une « maudite pétasse ». Un scénario classique, vu et revu ?

Et oui ! On a une femme dévouée qui subit une épreuve et en sort plus forte. Classique …
Seulement Diane est loin des personnages classiques des chick-lit/feel good. Ce n’est pas une nana maladroite, un peu bécasse, super canon qui est moche au début du roman parce qu’elle porte des lunettes, ne sait pas se maquiller ou a une horrible tignasse.
Non, c’est juste une femme trompée, qui a eu 3 enfants, 26 ans de mariage et a un léger problème de gestions de la colère. Elle règle ses problèmes à coup de masse, de belles bottes italiennes et d’un vocabulaire très fleuri.

Et oui, ce bouquin a beau être très court, c’est un pur condensé de vocabulaires et d’expressions québécoises. Je vous conseille de regarder le glossaire et de mémoriser au préalable certaines de ces expressions afin d’avoir une lecture plus fluide et de ne pas vous arracher les cheveux. Sinon, j’espère que vous portez bien le coco !

C’est pas le livre de l’année mais c’est un petit livre léger, bourré d’humour et pas uniquement à cause des expressions québécoises ! Vous passerez un bon moment avec lui, il est bien écrit mais appartient malgré tout au genre vite lu, vite oublié.

Pour ne pas vous laissez sur votre faim avec cet article, j’ai décidé de partager avec vous une petite recette québécoise réconfortante : Les queues de Castor !

  • beaver-46230_64010g de sucre en poudre
  • 2 c à s d’huile
  • 1/2 c à c de vanille
  • 1 pincées de sel
  • 20 cl d’eau tiède
  • 10g de levure de boulanger fraiche
  • 200g de farine

Vous mélangez le tout dans un saladier/fait-tout jusqu’à ce que vous obteniez une pâte à beignet homogène. Rajoutez un peu de farine pour décoller la pâte de votre saladier/fait-tout. Vous prenez une boule de pâte dans vos mains, vous l’étirez pour en faire une queue de castor et vous balancez votre queue dans de l’huile de cuisson pour 2 minutes de chaque côté. Sortez les quand ils ont une belle couleur dorée !

Dessus vous pourrez rajouter du sucre, de la pâte à tartinée, du sirop d’érable, des pommes poêlées, etc …

Pour en savoir plus sur cette recette, jetez un œil à la vidéo de Flip Futé :

A Vendredi prochain pour une nouvelle aventure (et peut-être une nouvelle recette) !
Bonnes lectures !

Publicités

9 réflexions sur “ATTACHE TA TUQUE !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s