Vengeance Sauce Piquante

Pour ce #VendrediLecture, on se retrouve avec un roman qui nous emmène tout droit en Afrique du Sud vivre une grande aventure culinaire !

20180710_154356.jpgVengeance Sauce Piquante
de Sally Andrew
Editions : Flammarion (2018)
411 pages

4ème de couverture :

« Est-ce que ça vous est déjà arrivé de vouloir quelque chose très fort ? Vous trépignez d’impatience à l’idée de l’avoir, mais à trop courir après, vous risquez de le faire fuir. Ou de tomber sur autre chose que vous n’attendiez pas. C’est peut-être parce que j’avais trop faim d’amour que je me suis retrouvée avec un meurtre au menu. »

 

C’est la suite de Recette d’amour et de meurtre (Cliquez ICI pour retrouver notre chronique sur le tome 1). Vous avez plutôt intérêt à avoir lu le premier pour comprendre certains éléments de ce second volet. De plus, ça vous aidera à vous attacher aux personnages, parce qu’entre nous, ce tome ne vous y aidera pas.

Dans ce second tome, nous poursuivons les aventures de Tannie Maria, profiler et thérapeute culinaire aux courriers du cœur de la gazette locale du Klein Karoo. Elle a depuis peu un petit copain, sosie de feu Burt Reynolds, qui est prêt à tout pour assurer la sécurité de sa chère et tendre. Bref, tout va bien dans le meilleur des mondes (même si Tannie M. n’arrive pas à s’envoyer en l’air), jusqu’à ce qu’une personnalité Buschmen soit assassiné par le moyen d’une sauce à la moutarde empoisonnée.

Chic une enquête culinaire avec des recettes à la fin !

Bon, il se trouve que j’en ai gros sur le coeur, alors si vous ne voulez pas en savoir trop, on se retrouve à la fin ! Si vous l’avez déjà lu ou ne comptez pas le lire mais adoré me voir m’arracher les cheveux, continuez votre lecture ! 😉

Alerte Spoiler

Alors, cette enquête culinaire ?

Oui, bah non, contrairement au premier tome, vous pouvez l’oublier tout de suite … Pourquoi ?
Monsieur Sosie de Burt Reynolds ne veut pas que Tannie Maria enquête sur ce meurtre, parce que c’est trop dangereux. Bah oui, elle a failli y rester dans le tome 1. Et elle, gentille fille accepte.

Et c’est ainsi qu’on passe les 2/3 de ce roman à regarder les nuages du Klein Karoo passer, tout en participant à des thérapies pour personnes ayant un PTSD (Le trouble de stress post-traumatique) parce qu’elle a un blocage avec l’idée de s’envoyer en l’air avec Monsieur « J’ai des poils partout ». Alors si vous avez envie d’en savoir plus sur ce syndrome qui touche aussi bien les soldats que les femmes battues, vous en apprendrez dans ce roman. Par ce biais, vous en découvrirez aussi un peu en matière de géopolitique sud-africaine (au sens large) et sur les effets de la corruption, des politiques actuels, du racisme ou encore sur la destruction de la faune et de la flore. Ça aurait pu être intéressant. Hélas, c’est super mal développé !

Et pour l’enquête, vous la retrouverez vaguement dans les 50 dernières pages du roman. Bon ! En réalité ce sont plus des aveux servi sur un plateau en argent qu’une quelconque enquête. Et puis pourquoi ce titre meurtre à la sauce piquante ? Déjà, on passe plus de temps en thérapie qu’autre chose et au final, le poison est non seulement dans différents plats et mais aussi masqués par de l’ail et non par la sauce piquante…. ça change de la bave de crapaud dans L’étrange Noël de Myster Jack !
Le titre anglais a l’avantage d’être plus franc : The Satanic Mecanic. Cela fait directement référence à son thérapeute, un mécano accusé d’être sataniste.

On passe bien trop peu de temps avec Jessie et Hattie (héroïnes du premier roman aux côtés de Tannie M). Ce  qui revient à regarder la série Les petits meurtres d’Agatha Christie sans le meurtre, sans la journaliste pétillante et sans la secrétaire fan de Marilyn. Ce serait sec et sans saveur !

Ici, on ne s’attache à rien et à personne. L’humour et la fraîcheur du premier tome se sont tirés (peut-être qu’eux aussi ne voulaient pas coucher avec le sosie de Burt). Et si vous cherchez du romantisme, j’espère que votre définition est digne des années 50 : Fais à manger femme et baisons, en échange, je t’apporterais la sécurité et aucune conversation.
Sérieux ?
Je dis ça, je dis rien mais je connais une auteure de plus de 80 ans qui est vachement moins coincé dans les couloirs du temps que ça !

20180912_155840.jpg
Il a l’air, mais il n’est pas cramé ! (Magie Vénusienne)

Ce second roman est aussi sec que le Karoo (Karoo signifie sec) ou que les biscottes de Tannie Maria ou son gâteau Vénus. Si, si, on a reproduit la recette du gâteau Vénus ! Il était si bien vendu dans le roman …
Le résultat ?
Une espèce de burger géant, créature monstrueuse, qui hurle « ACHEVEZ MOI ! MAINTENANT ! PAR PITIEEEEE ».
Comment vous le décrire ?
C’est un gâteau qui … se scie bien, à étage, un genre d’hybride/chaînon manquant qu’on aurait jamais aimé retrouver entre un moelleux chocolat-café et une biscotte au chocolat. Nous n’avons pas fait de glaçage histoire de stopper là les dégâts.
C’était sec, trop sucré, sans goût malgré la présence du beurre de cacahuète et de la confiture d’abricot. Juste immonde.

Bref, nous avons créé un monstre !

 

Je n’ai pas essayé toutes ses recettes mais a priori je dirais que la plus sympa et comestible est le mafé de poulet. Pour le côté sucré, je laisse tombé l’affaire (y’a un côté trop gras, trop sucré, trop barré, trop salé pour moi). Si vous avez tenté une des recettes du tome 1 ou 2, n’hésitez pas à venir nous en parler en commentaire, que ce soit une réussite ou un gros fail !

Fin de l’Alerte Spoiler !

Pour conclure, ce second tome de Tannie Maria vous sera agréable si vous êtes fans de biscottes et de beurre de cacahuète (et aussi accessoirement si vous êtes un monstre sans foi ni loi qui rajoute du cheddar sur sa Moussaka à l’instar de Tannie M). Pour moi, cette lecture était sec et sans saveur.

Je vous laisse sur cette note douce-amer et vous dis à Vendredi prochain pour une nouvelle lecture !

5 réflexions sur “Vengeance Sauce Piquante

  1. Naaannn :O
    Moi qui avais hâte de lire la suite des aventures culinaro-meurtrio-foldinguo (oui oui tout ça ^^) de Tannie Maria, je reste toute confite face à ta critique :O
    Tu m’as désespéré là !
    Comment une telle régression a-telle pu être tolérée par l’éditeur ?!
    Bon je pense que j’essayerai quand même de le lire, parce que j’ai envie de découvrir de nouvelles recettes … même si je dois bien avouer que ta photo ma coupé l’appétit 😉

    Aimé par 1 personne

    • J’ai été tellement déçue… Je crois que tu as mis le doigt sur le seul vrai mystère de ce roman. 😔
      Peut-être que c’est une suite crypto healthy. Tu prépares une nourriture grassee, sucrée … a stranger thing …. Tu vois le résultat, ça te provoque un rire nerveux pendant 4h facile. Et bim! Tu maigris et tu travailles tes abdos! 🏃

      Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s