Un T-Rex à Paris

Le bon côté des choses quand on est en vacances et qu’on écope d’un rendez-vous douloureux de bon matin, c’est que la journée à commencé très tôt, qu’on dispose donc de plein de temps, et qu’on éprouve un besoin irrépressible de se changer les idées.

Voilà comment Teatime et moi-même avons pris la route de bonne heure pour Paris(1). Programme de la journée : resto, marché aux oiseaux, Shakespeare & friends, et

UN T-REX A PARIS -MUSEUM D’HISTOIRE NATURELLE

Joli programme, n’est-ce-pas ?

Je commence par un clin d’œil à Teatimedelicatessen qui avait rit lorsqu’on lui avait 20181010_113925.jpgparlé du restaurant « Au père tranquille », aux Halles de Paris.

« Ca existe encore ! » s’était-elle exclamée.

Eh oui, ça existe encore. Un restaurant millénaire(2) que nous vous conseillons à tous, si jamais vous passez par là. Un endroit calme, en dehors du temps, avec des serveurs très agréables, un chat indifférent aux touristes et une cuisine exceptionnelle. Même leur café était bon !(3)

Depuis ce point, lorsque nous passons la Seine, nous arrivons au marché aux oiseaux (également connu comme le marché Reine Elisabeth 2), sur l’Ile de la Cité. Comme son nom l’indique, il vend des…. fleurs !(4) Si vous désirez acheter des plantes qui ont été respectées par les vendeurs, voilà encore un lieu que je vous conseille.

Nous traversons à nouveau la Seine pour rejoindre la rive gauche et nous rendre dans la superbe librairie Shakespeare & Friends. Encore un endroit hors du temps, idyllique. Si vous connaissez bien l’anglais, vous devez absolument vous y rendre au moins une fois. Et à vrai dire, même si vous n’y connaissez rien, à l’occasion, montez à l’étage et arrêtez vous un instant. Si vous avez de la chance, vous aurez droit à un récital au piano et peut-être même que le chat de la boutique viendra sur vos genoux !

20181012_105424.jpg

Nous sommes donc ressortis de la librairie avec un sac à dos plus lourd et un porte-monnaie plus léger, et avons marché (si, si) jusqu’au jardin des plantes. Notre destination phare du jour puisqu’en ce moment est exposé Trix, le T-Rex à Paris ! (Attention, si vous désirez allez le voir, l’expo a été prolongée jusqu’au 4 novembre ! C’est cool, mais c’est quand même court !)

Pour commencer, je ne peux que vous dire de bien suivre les panneaux vous menant à l’expo. Elle se trouve dans le même bâtiment que la galerie de géologie et… on a fait quelques aller-retours avant de le trouver… Alors qu’un énorme panneau l’annonçait. La teuhon, quoi.

L’expo en elle-même est plutôt courte. Après tout, c’est Trix, qu’on est venu voir, non ?
En revanche, elle présente merveilleusement bien et très simplement le crétacé, la famille à laquelle appartient Trix, un squelette d’hadrosaure et, pour ceux qui aiment l’aventure, la Guerre des os.
Juste après Trix, il y aura des jeux. Si. Vous pourrez par exemple vous peser pour savoir pendant combien de temps Trix pourrait se nourrir de votre carcasse, vous trémousser pour séduire une femelle tyrannosaure ou encore… fuir un T-Rex en pédalant sur un vélo d’appartement !

Mais à présent vient le moment de vous parler de la star de l’expo : Trix le T-Rex !

IMG_20181010_192817_817.jpg

Trix. Elle est énorme ! J’avais jamais réalisé à quel point cette bête était simplement gigantesque. Cette mâchoire, cette queue et… ce ventre ! Tous les burgers que je pourrais m’envoyer en un repas si j’avais une telle bedaine !
La mise en scène est superbe. La gueule grande ouverte, en position basse, parfaite pour les photos. Il y a même le mot selfie au sol, en projection lumineuse. Pour les difficiles de la comprenette.
Et pour finir, pour bien vous aider à en observer chaque partie, des panneaux vous invitant à observer chaque petit détail de son ossature(5). Mesdames, messieurs, prenez bien soin de vous ! Sinon, dans 66 millions d’années, des touristes bedonnants en chemise à fleurs fushia observeront d’un œil critique chacune de vos petites imperfections !

20181011_152105.jpgNous sommes finalement ressortis de l’expo, puisqu’il le faut. Avec un mug thermosensible qui fait apparaître un squelette de tyrannosaure et une peluche moche dont nous sommes très fiers. Le Jardin des plantes étant un lieu magnifique, nous y sommes restés. Juste le temps d’une glace en cornet et d’un regard à travers la clôture des pandas roux. Puis nous sommes rentrés.

Pour conclure ce billet, je vous dirais simplement deux choses. Si vous-même, un ami, ou un fils, un fille, un neveu aime les dinosaures, foncez. Après tout, Trix n’est plus là pour longtemps. Deuxième chose, si vous êtes sur place tôt et que vous désirez faire un autre musée du Jardin des plantes (galerie de l’évolution, ménagerie, serre etc.) sachez que, sur présentation du premier ticket, vous aurez droit à une réduction sur vos entrées. Sympa, non ?(6)

P.S. : N »oubliez pas de nous envoyer votre Spooky Story avant le 30 octobre si vous participez à notre Concours des 1000 abonné-e-s !

(1)D’habitude c’est grasse mat’. Contre-productif, mais tellement confortable.
(2)Teatimedelicatessen n’est pas la première à avoir eu cette exacte réaction. Teatimedelicatessen, si nous avons à nouveau l’honneur de te voir sur Paris, nous serons heureux de t’y retrouver.
(3)Vous n’avez pas envie de savoir combien j’ai ingurgité de litres de jus de chaussette pour en arriver à vous dire ça.
(4)Je me moque, mais c’était son concept initial, les oiseaux.
(5)J’allais dire « de son anatomie » mais tout compte fait, on m’a suffisamment traité de pervers cette semaine.
(6)Et si, comme ça nous est évidemment arrivé par le passé, vous avez la maladresse d’y aller un mardi (musées nationaux fermés), le Jardin des plantes est à 10 minutes du RER A qui vous emmènera à Disney. Comme disait John F. Kennedy, faut pas se laisser abattre !

Publicités

Comme Cendrillon …

La semaine dernière, c’était les journées du Patrimoine. L’occasion pour certains d’acheter une montre tricolore, d’acheter un ticket de loto ou de se la jouer à l’ancienne en visitant gratuitement un monument national (bisous mamie).

Nous en avons profité et nous vous proposons aujourd’hui de vous emmener rétroactivement avec nous visiter le lieu de tournage d’épisodes de Sydney Fox, l’aventurière, du film Les Nouvelles aventures de Cendrillon ou encore de Peau d’Âne :

Le Château de Pierrefonds

Il se situe à Pierrefonds, lieu de résidence de Portos (n’hésitez pas à revoir l’article de Crockon sur Les 3 Mousquetaires) dans l’Oise ! Pour ceux et celles qui ne connaissent pas, c’est une ancienne ruine médiévale remastérisée par l’architecte Viollet-le-Duc au XIXème, qui en a fait un temple du rêve médiéval tout confort pour ses contemporains, un genre de Disneyland assez Funky. N’hésitez pas à jeter un œil sur le site officiel du Château de Pierrefonds, si vous souhaitez en savoir plus (Cliquez ICI).

Mon but n’est pas de vous faire un cours d’histoire, juste de partager avec vous l’ambiance d’un lieu à travers quelques photos prises sur place.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et voici un petit échantillon de propos mignons, marrants, pragmatiques et curieux que nous avons entendu sur place :

  • Face à un dessin de Viollet-le-Duc ambiance guerre de Tolkien et avec un air profonds : « Han … Il y en a eu des morts à cette époque. »
  • « Hey, on descend en bas. Y’a des cercueils, c’est là où qu’on met les morts ! »
  • « Wah ! J’aimerais pas avoir un cimetière dans ma cave! »
  • « C’est vachement moins meublé qu’à Chantilly. Ils ont du avoir du mal à récupérer tout le mobilier ! »
  • « Sympa l’ambiance discothèque de la crypte ! »
  • « T’as vu, il y a des fauteuils de p*** ! » (Face à un canapé rond baroque XiXème du genre, cliquez ICI)

Nous remercions les visiteurs qui se reconnaîtrons pour nous avoir fait passer un bon moment, on vous aime ! Certaines citations sont de nous !
Et nous vous souhaitons de découvrir des tas d’endroits merveilleux.

N’hésitez pas à nous dire en commentaire si vous avez eu l’occasion de profiter ou non des journées du Patrimoine et ce que vous avez eu l’occasion ou non de visiter ! 😉

Un dimanche à Chantilly

17274562_10155400887136756_726729794_nAujourd’hui, je vous emmène dans le département de l’Oise, dans la vallée de la Nonette, au domaine de Chantilly. C’est un lieu que vous connaissez souvent pour sa crème fouettée ou pour ses activités hippiques.

Le domaine comporte un Château XIXème avec une partie XVIème, de grandes écuries du XVIIIème qui abritent aujourd’hui le musée du Cheval et un parc fantastique. Cet endroit a servi de cadre pour de nombreux films comme Angélique et le roi ou un James Bond, A view to kill.
Si vous souhaitez en savoir plus sur l’histoire du château et de ses habitants, je vous invite à cliquer ICI.
Quant à moi, je vais m’attarder un peu plus sur ce qui m’a motivé à y aller en cette fin d’hiver.

12112158_10153886627881756_2868269317768959618_n

Ce n’est ni sa bibliothèque incroyable ou sa collection de peintures françaises, hollandaises ou flamandes, ni ses vitraux sur l’histoire de Psyché et de Cupidon. Je reviendrai peut être dans un futur article sur ces points.

12079098_10153886626171756_2493806386331053062_nC’est un profond raz-le-bol de l’hiver qui m’a amené dans les jardins à la française dessinés par Le Nôtre, le jardin anglais, le jardin chinois, le pseudo mini Trianon, le labyrinthe de haies, la forêt pleine de jonquilles du château de Chantilly.

Alors voilà, je profite du retour du soleil pour partager avec vous ces premières images de printemps dans un endroit magique où la faune et la flore ne font pas défaut. Vous apprendrez beaucoup de choses sur les animaux de la régions. Si vous venez tôt ou si vous restez tard le soir, vous aurez certainement la chance de voir des petits lapins ou des hérissons. Si vous avez beaucoup de chance, vous verrez même des chevreuils.
N’hésitez pas à vous allonger dans l’herbe, tondue régulièrement par une bande de sympathiques petits moutons.17270091_10155400887226756_1518932902_n

DSC01763Si vous êtes courageux et que marcher ne vous fait pas peur, vous découvrirez au bout du parc une magnifique cascade et un enclos où cohabitent d’élégantes poules et des kangourous. Il y a une petite célébrité parmi eux, un kangourou albinos trop mignon (mais contrairement à celui-ci, il préférait sauter partout plutôt que poser gentiment) !

J’espère que cette petite visite bucolique vous aura plu et vous aura donné envie de visiter par vous même ce parc et ce château !

La journée internationale de la femme… en Chine

La Chine, ce pays tristement connu pour ses infanticides de petites filles, ne doit certainement pas faire grand cas de la journée mondiale de la femme… Eh bien, détrompez-vous !

Baidu.jpg
Page d’accueil du moteur de recherche chinois Baidu, avec son doodle spécial journée internationale de la femme, le 8 mars 2017.

Voilà bien une de ces nombreuses journées de ceci ou de cela à laquelle je n’avais jamais vraiment accordé d’importance lorsque je vivais en France. Mais ce matin, à la fin de mon cours (j’enseigne dans une université chinoise), une étudiante vient me voir pour m’offrir un gâteau acheté par le délégué de la classe. La raison de ce présent inattendu ? Aujourd’hui, c’est la journée de la femme. En effet, contrairement à la France, en Chine, ce jour est célébré et pris très au sérieux !

2b44583f4c94a1709c730a471ec5d974.jpg

Le 8 mars, les femmes sont ainsi mises à l’honneur. Dans les entreprises, elles peuvent bénéficier d’une demi-journée de congé (enfin… depuis 5 ans 1/2 que je vis ici, je n’en ai jamais entendu parler ni été témoin. Cela doit donc n’être que théorique). Dans les universités, des activités sont organisées par et pour les étudiantes la veille du jour J, qui est appelée la journée des filles (女生节, nǚshēngjié). Elles peuvent notamment mettre en place un « arbre à souhait » sur les branches duquel elles accrochent des petits bouts de papier sur lesquels sont inscrites leurs volontés. Aux garçons à les réaliser ! 😉 Et bien sûr, les magasins profitent de la fête pour lancer des promotions sur les produits féminins… et parfois aussi masculins : cosmétiques, vêtements, nourriture, objets à usage quotidien, etc.

Sans titre.jpg
Page d’accueil du site chinois de vente en ligne TMall, le 8 mars 2017.

Cette journée est également une sorte de deuxième Saint-Valentin. Les femmes reçoivent cadeaux, cartes, fleurs ou chocolats de la part de leurs maris ou petits amis. En réalité, tous les hommes de leur entourage sont susceptibles de leur montrer toutes sortes d’attentions, père et fils inclus. Parfois même, les garçons de la classe achètent de petits cadeaux pour leurs camarades du sexe opposé, car même lorsqu’il n’y a pas de relation amoureuse ou familiale, les garçons se montrent attentionnés vis-à-vis des filles !

Voilà, j’espère que ce court article vous aura appris beaucoup de choses sur l’Empire du Milieu et comment on y fête la journée internationale de la femme. Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez consulter ce lien en anglais : http://www.chinahighlights.com/festivals/women-day.htm.

妇女节快乐!(fùnǚjié kuàilè, bonne journée de la femme !)

Librairie Shakespeare and Company

Amateurs d’ouvrages en langue anglaise, amoureux des chats et de bonne musiques, randonneurs urbains, écrivains qui comme Owen Wilson dans Minuit à Paris courent après un Paris fantasmé ou simple Tumbleweeds, il est un endroit fait pour vous dans le 5ème arrondissement de Paris : la librairie indépendante Shakespeare and Company.

shakespeare-and-co

Le meilleur moyen de s’y rendre est d’accepter de se perdre dans les ruelles étroites du 5ème arrondissement. Je vous invite à suivre les parfums des restaurants latins, à gravir les marches qui mènent aux arènes de Lutèce à la manière de Gene Kelly et à parcourir les rayons des autres librairies avant de vous diriger vers la cathédrale Notre Dame et cette fantastique librairie.

La meilleure manière de décrire cet endroit est de reprendre les mots de son fondateur, George Whitman :

tumblr_nrw2duzafq1tl7ri2o1_1280« I created this bookstore like a man would write a novel, building each room like a chapter, and I like people to open the door the way they open a book, a book that leads into a magic world in their imaginations.« 

Vous serez accueilli par de multiples citations sur les murs et les sols. Très vite, vous vous sentirez hors du temps et totalement dépaysé. C’est une boutique qui a gardé le charme de l’ancien, avec ses poutres apparentes, ses étagères immenses, ses vieilles machines à écrire prêtes à l’action, son puit pour soutenir les auteurs et ses nombreux recoins (dont un réservé aux post-it). Vous trouverez des éditions merveilleuses de vos livres préférés, des nouveautés dures à dégoter ailleurs et de nombreux autres trésors. Ensuite, vous serez invité à l’étage par une ravissante mélodie jouée par une personne de passage, un Tumbleweed. Vous découvrirez de très vieux ouvrages, des gens charmants et un libraire très câlin et extraverti à la moustache finement peignée – À quoi pensez-vous, petits coquins ! Je vous parle du chat de la maison !

J’aime particulièrement l’espace réservé aux Tumbleweeds dans cette librairie, terre d’exil et de partage en une époque où les esprits et les frontières se referment.

De nombreux événements ont lieu dans cette librairie, je vous invite à vous rendre sur le site de la librairie si vous voulez en savoir plus : https://shakespeareandcompany.com/