Agatha Raisin en 3 actes

Ce n’est pas Black Friday ! Pourtant en ce #VendrediLecture nous vous proposons 3 avis lecture pour le prix d’un !
C’est le genre de promo qui rendrait dingue n’importe qui… Mais est-ce que ça vous rendrait dingue au point de commettre un meurtre ? (1)
Aujourd’hui, nous allons jeter un œil aux 3 dernières enquêtes de notre sexy agent de relation publique/détective amatrice Agatha Raisin pour ceux et celles qui n’ont pas suivi l’histoire depuis le début nous vous invitons à regarder avec assiduité notre article Agatha Raisin : de la quiche mortelle à l’île Robinson (Cliquez ICI).

Comme toujours avec Agatha Raisin sur ce blog, si vous n’avez pas encore lu les 3 derniers épisodes, revenez plus tard. Si vous n’en avez rien à faire ou si vous les avez déjà lu mais aimez lire mes avis, prenez une tasse de thé et installez vous !

received_588172161611595.jpegAgatha Raisin enquête – Chantage au Presbytère
de M.C. Beaton
traduit de l’anglais par Clarisse Laurent
Editions : Albin Michel

4ème de couverture :
« Larguée (une fois de plus) par James Lacey, délaissée par son voisin en qui elle mettait ses derniers espoirs, Agatha Raisin déclare la guerre aux hommes en faisant vœu de chasteté… Jusqu’à sa rencontre avec le tout nouveau et très sexy vicaire de Carsely, qui fait l’effet d’une bombe au village : les femmes se bousculent à l’église. Quant à notre Agatha, elle retrouve aussitôt la foi… Mais, damned !, voilà que le corps sans vie du vicaire est découvert dans le bureau de l’église. Qui a pu commettre ce geste sacrilège ? Le clergyman était-il trop beau pour être honnête ? C’est ce que découvrira peut-être Agatha qui, sans le savoir, vient d’ouvrir une véritable boîte de Pandore… »

J’ai eu un peu de mal avec ce nouvel épisode d’Agatha. Le sujet de base est un peu trop mou et John, le nouveau voisin écrivain est bien gentil mais manque de charisme. Il y a quelques longueurs, des redites. Ceci dit le passage de la course aux canards est juste génial et le twist de fin est surprenant. Au final, je suis un peu mitigée sur cet épisode. N’étais-je pas dans le mood ?

received_1982917078677026.jpegAgatha Raisin enquête : Gare aux Fantômes
de M.C. Beaton
traduit de l’anglais par Clarisse Laurent
Editions : Albin Michel

4ème de couverture :
« Croyez-vous aux fantômes ? Mrs Witherspoon, une vieille mégère détestée de ses voisins et de ses propres enfants, se plaint de visites spectrales. Chuchotements, bruits de pas, brouillard suspect… sa maison serait hantée ! Les blagues vont bon train au village : mensonges ou hallucinations ?
Lorsque la vieille dame meurt dans des circonstances suspectes, plus personne ne rit : s’agit-il d’une farce qui a mal tourné ou d’un règlement de compte ? Mrs. Whiterspoon avait-elle de féroces ennemis ? Quels dangereux secrets abrite sa demeure ?
Agatha Raisin n’a plus l’âge de jouer aux fantômes mais bel et bien celui de traquer des meurtriers. Avec l’aide de son voisin, le charmant Paul Chatterton, elle compte bien démasquer ces « revenants » qui ont déjà fait beaucoup trop de mal. »

Pas de Reese Witherspoon dans cet épisode … moi aussi, ça me chagrine.
Agatha a un nouveau voisin dans sa vie. L’écrivain John a laissé place à l’informaticien Paul, un bel homme marié à une jeune espagnole restée au pays. Ce dernier ayant entendu tout le village parlé de sa voisine à la réputation d’enquêtrice amatrice/ fille facile décide de la rencontrer et lui propose une chasse aux fantômes. Et c’est comme ça que l’on se retrouve avec un épisode qui contient un triple meurtre, des fantômes, des passages secrets, un trésor enfoui et un peu d’histoire de l’Angleterre du XVIIe siècle. Agatha tend à se professionnaliser dans sa démarche tout en restant la femme maladroite que l’on adore. C’est un épisode franchement drôle et un peu violent avec les français et notre gastronomie.

« (dans un restaurant gastronomique français)
– Fichus Français, maugréa Agatha, qui ne se sentait nullement rassasiée.
– Seriez-vous xénophobe, Agatha ?
– Pas du tout. Et d’ailleurs les Français sont bien le dernier peuple que vous puissiez insulter, parce qu’ils s’en fichent éperdument de ce qu’on peut raconter sur leur compte. »
Agatha Raisin Enquête – Grare aux Fantômes, de M.C. Beaton

J’ai été heureuse de voir qu’Agatha n’a pas failli mourir une fois de plus à la fin de l’épisode. Et vous, comment avez vous trouvé le twist final ? Vous aimez bien Paul ?

received_1999657790093042.jpegLe Noël d’Agatha
de M.C. Beaton
traduit de l’anglais par Clarisse Laurent
Editions : Albin Michel

4ème de couverture
« Lorsqu’Agatha Raisin décide d’organiser le Noël des personnes âgées dans un petit village des Cotswolds, elle ne s’attend pas à ce que la fête tourne au drame. Ni une ni deux, la voilà pourtant avec un cadavre sur les bras, accusée de meurtre ! L’arme du crime ? Le dessert le plus british qui soit : un pudding ! Il faudrait un miracle ou l’intervention du père Noël pour la sortir de ce bourbier. Mais Agatha compte bien pister le vrai coupable… »

Cette nouvelle a été écrite bien bien bien bien après (en 2012) les aventures d’Agatha Raisin publiée jusqu’à présent par Albin Michel. C’est une nouvelle que je vous conseille de mettre de côté et de ressortir quand le tome 23 sera publié.
Cet épisode nous dévoile qu’Agatha a fondé une agence de détectives qui marche bien, James est de retour dans la vie d’Agatha (Pourquoiiiiiiiiiiiiiiiiii ????) et nous devons vivre dans un monde où la société des Dames de Carsely a disparu. C’est un épisode très court, mignon, drôle où Agatha tente de nouveau ses aptitudes culinaires au profit cette fois des personnes âgées.
A la fin, une journaliste demande à Agatha si elle est féministe. J’aimerais bien avoir votre avis sur la question. Agatha Raisin est-elle pour vous une héroïne féministe ?

Pour rappel, je vous donne la définition du féminisme selon Wikipédia :
« Le féminisme est un ensemble de mouvements et d’idées politiques, philosophiques et sociales, qui partagent un but commun : définir, promouvoir et atteindre l’égalité politique, économique, culturelle, personnelle, sociale et juridique entre les femmes et les hommes. Le féminisme a donc pour objectif d’abolir, dans ces différents domaines, les inégalités homme-femme dont les femmes sont les principales victimes, et ainsi de promouvoir les droits des femmes dans la société civile et dans la vie privée. »

C’est toujours un plaisir de retrouver Agatha Raisin, de la voir évoluer et avec elle son environnement. Elle vous fera oublier qu’il fait actuellement froid et moche. N’hésitez pas à partager avec nous vos avis sur cette saga. C’est toujours un plaisir d’en discuter avec vous !

Je vous souhaite de bonnes lectures et je vous dis à vendredi prochain pour de nouvelles aventures !

(1) Ô inconnue qui a pris le dernier petit haut à sequin bleu sur Dorothy Perkins, sache, si tu passes par là, que je te maudis sur 7 générations et que pour toujours tu seras sur ma liste de proscrit !

9 réflexions sur “Agatha Raisin en 3 actes

  1. Je n’ai pas réussi à aller au bout du premier… j’ai trouvé que c’était long à se mettre en place pourtant ça me plaisait bien les couv’, les titres… Est-ce que le rythme change dans les tomes suivants ?

    J'aime

    • C’est une lecture cosy, un bonbon arlequin, une invitation à prendre le temps, un épisode de doctor who ou d’Hercule Poirot. … le rythme est toujours le même, l’enchaînement pareil mais il y a quelque chose qui accroche (l’humour anglais, les chats, le regard sur l’histoire anglaise, les clins d’oeil à Agatha Christie, la vie dans les coins reculés du Royaume Uni qui explique le brexit, les tribulations d’une working girl devenue jeune retraité et les réflexions sur l’âge, l’amour, l’amitié, le féminisme, les conventions sociales). J’ai aimé Agatha Raisin à partir du tome 2. Certains tomes sont bof et d’autres justes magiques. Si tu ne devais en lire qu’un de ta vie je te conseillerais Crime et Déluge le tome 12.

      Aimé par 1 personne

  2. Comme toi, le Chantage au presbytère m’a un peu gavé alors que Gare aux fantômes m’a paru plus sympa. Comme tu dis, pour une fois ce n’est pas Agatha qui finit sous la menace d’une arme et beaucoup d’autres schémas, mis en place jusqu’a maintenant, ne se répètent pas dans ce dernier tome. Ça fait du bien. En plus, cette histoire de passage secret et de fantômes est bien menée et m’a presque fait flipper par moment. 😅
    Par contre, j’ai lu les premières pages de la nouvelle et ai tout de suite compris qu’elle n’intervenait que plus tard dans la série qui est bien plus avancée en Angleterre qu’en France. Du coup je l’ai ferme direct pour ne rien me spolier même si une partie du mal était déjà fait. Je ne comprends pas l’interêt d’avoir publié cette nouvelle, même offerte gratuitement. C’est un peu nounouille de la part de l’éditeur.

    Aimé par 1 personne

      • Ben moi j’ai eu « la chance » d’avoir voulu le lire entre les deux tomes, donc juste après le Presbytère. Et quand j’ai lu qu’Agatha avait déjà ouvert son agence et que la Société des dames n’existait plus, j’me suis dit « Stop! A mon avis, cette nouvelle doit venir après Gare aux fantômes. Du coup j’ai arrêté pour lire Gare aux fantômes et quand j’ai vu, à la fin de celui-ci, que seule l’agence de détective était évoquée, j’me suis dit que définitivement, il ne fallait pas le lire, donc je ne l’ai pas repris. »

        Aimé par 1 personne

  3. Ces derniers tomes d’Agatha Raisin font partie de ma liste de Noël ! Quand à la nouvelle offerte par Albin Michel, je l’ai téléchargée hier mais, coup du destin, le téléchargement n’a pas fonctionné. C’est peut-être un mal pour un bien puisqu’il vaudra mieux que j’attende pour le lire 😉 Merci de nous avoir prévenus.

    Aimé par 1 personne

  4. Mais comment ça le noel d’Agathe ??? il n’est absolument pas trouvable 😉 le dernier tome trouvable est Gare aux Fantômes non ? en tout cas mon avis rejoint le votre sur les 2 tomes que j’ai lu! belle journée ! ps : j’espère que vous trouverez la coupable du haut de chez doroty Perkins

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s