[TAG] Tea Book Tag

Après deux semaines de pose, nous revenons avec un TAG qui nous correspond plutôt bien ! C’est un TAG que nous avons trouvé sur le blog Azkabooks, qui parle de livres et de thés …
Comment y résister ?

On sort les scones, la crème, la confiture et la bouilloire !

tea colbert

1. English breakfast
Un livre que tout le monde t’a recommandé et que tu as donc fini par lire.

Tea Time : Je dirais La servante Écarlate à cause d’Emma Watson, de la série, de la blogosphère, de Trump … Je ne regrette pas … See you soon pour voir mon billet sur le sujet !
Cro : Harry Potter, Le Seigneur des Anneaux, Le Hobbit …

2. Earl Grey
Un livre sombre qui t’a laissé une forte impression même après l’avoir terminé.

Cro : Blade Runner
Tea Time : Je n’aime pas franchement le Earl Grey comme je n’aime pas franchement Dernière sortie avant Wonderland … Les deux laissent un goût amer dans la bouche !
Pour voir la chronique sur ce livre : Cliquez ICI.

3. Rooibos
Un livre qui t’a fait découvrir un autre pays.

Cro : J’ai découverts l’Espagne du XVIe siècle avec Don Quichotte, je trouve que dans leur culture ils ont gardé quelque chose.
Tea Time : Un thé rouge … une terre rouge comme l’Australie avec Big little lies …
En fait, c’est plutôt les États-Unis entre mythes et réalités que j’ai visité cette année passée avec Sweetbitter, Comédie New-Yorkaise, Fairyland, Treize Raisons, Tout un été sans Facebook, Supernormal, La femme à l’insigne

4. Chaï
Un livre de ta PAL, que tu es sûr(e) d’aimer avant même de l’avoir lu.

Cro: J’ai pas de PAL fixe !
Tea Time : un livre qui respire New-York, le café et une certaine intelligence … un peu comme Sweetbitter.

5. Darjeeling
Une pépite que tu aimes tellement que tu la recommandes à tout le monde.

Tea Time : Sans hésiter : Tout un été sans Facebook ! Parce qu’il est drôle, frais et parce qu’il est capable de plaire à tout le monde, amateur de polar, de récit humoristique, de lectures plus classiques et aussi à ceux qui ne lisent pas beaucoup.
Cro : Les cerfs volants de Romain Gary !

cat

6. Oolong
Le genre livresque que tu considères comme ton péché mignon.

Tea Time : les romans qui ont une bonne dose d’humour et les thrillers/polars avec une certaine profondeur.
Cro : Les Classiques, Romain Gary, les romans historiques …

7. Ginseng
Un livre qui t’a fait(e) sortir d’une panne livresque.

Cro : Les Dinosaures, c’est lui qui m’a donné envie d’apprendre. Vous pouvez revoir ma chronique sur ce livre en cliquant ICI.
Tea Time : Le dernier en date, c’est Talking as fast as I can de Lauren Graham !

8. Camomille
Un livre qui t’a endormi(e) et que tu n’as pas pu finir.

Cro : Les enfants de la Terre de Jean Marie Auel.
TeaTime : La Saga des Cinquante nuances de Grey a le même effet sur moi que scroller Tweeter, c’est long, chiant, agaçant mais il y a toujours une info ou deux dedans qui peut vous assurer de briller devant la machine à café. Et Une brève histoire du temps de Hawking, c’est pertinent, bien écrit mais je sais pas pourquoi, ce livre a un certain pouvoir magnétique sur mon sommeil.

stop bitching tea

9. L’assam
Un livre qui t’a chamboulé(e) mais que tu n’as pas pu reposer avant de l’avoir fini.

Cro : Les raisins de la colère !
TeaTime : Il y en a eu tellement ! Et ils n’étaient pas forcement tous bons !

10. Thé vert Matcha
Le livre que tu considères comme le joyau de ta bibliothèque.

Cro : Le bijou ? Sachant que j’ai des bijoux, pas un bijou !
Tea Time : C’est normal, t’es un mec !
Cro : Oh lala !
Tea Time : Ceux que tu m’as offerts !
Cro : La jeunesse de Picsou par Don Rosa

 

Si ce petit TAG vous plait et que vous souhaitez le reprendre, faites vous plaisir.
Ce sera un plaisir de vous lire ! 😉
En attendant, n’hésitez pas à reprendre une tasse de thé :

See you Soon !

Publicités

Cocktails et Boissons Chaudes pour des instants Magiques

Les journées raccourcissent, votre job vous horripile, vous avez prévu de voir vos beaux-parents prochainement, le froid s’installe doucement dans la nuit, la neige est reine à son tour… Bref, peu importe vos raisons, vous avez besoin incessamment sous peu de magie !
Ça tombe bien ! Sur Tea Time in Bloomsbury, nous sommes un peu magiciens sur les bords !

pixie dust

Aujourd’hui, nous vous invitons à réveiller vos papilles avec quelques recettes secrètes et quelques notes  de bonheurs contenues dans des sachets de thé !
Voici 6 boissons chaudes et cocktails pour passer des instants magiques :

Un cocktail sans alcool comme à Disney !

C’est une vérité presque incontestable : Disney, c’est magique. Rien de plus normal, lorsque la vie s’acharne sur vous d’avoir envie d’y faire un tour !
Avec Cro, le Crockon maltais, nous avons découverts un jour un cocktail délicieux au restaurant King Ludwig’s Castle et aussi qu’un burger à base de pâte à bretzel peut être charmant. Si, si !
Ce cocktail se nomme le Pink Princess Colada. En partant des ingrédients indiqués et en nous inspirant de la recette classique de la pina colada, nous avons cherché à retrouver les dosages et voici le résultat (très proche de l’original) :

DSC03352Pink Princess Colada (pour 3/4 personnes)

Dans un shaker mélangez :
200 ml de crème de coco (ou de lait de coco)
500 ml nectar d’ananas
250 ml jus de pomme (nous avons remplacez le rhum de la Pina Colada par le jus de pomme!)
et une mesure de sirop de grenadine pour la couleur !
Secouez le tout comme Tom Cruise dans Cocktail et Tadam ! Rajoutez les glaçons et servez !
Pour le décor : un morceau d’ananas ou des fraises tagada tsoin tsoin, un glaçage du verre au sucre
Faites vous plaisir !

Un Mocha Blanc comme à L’étoile en avant/ L’étoile du dollar ou L’étoile mâle … bref … Starbuck !

Cette recette a été élaborée par Cro, le Crockon pour faire face au manque de Starbuck dans notre coin de banlieue parisienne.

23804552_10156313857531756_1454276205_nMocha Blanc pour deux :

Prenez 3 carrés de chocolat blanc, que vous découperez en tous petits morceaux ou raperez si vous êtes amateurs de ce genre de musique et mettez les de côté,
Préparez 2 expressos,
Faites chauffer du lait dans une casseroles (mais pas trop, on ne fait pas de la purée mousseline), y rajouter les morceaux de chocolat blanc
Émulsionnez (Chez nous, nous émulsifions avec une princesse … Mais nan, pas Kate ! Notre mousseur à lait s’appelle Princesse)
Trouvez que trop d’injonctions tue l’injonction … et écrivez un livre sur ce sujet (comme Charles Haquet et Bernard Lalanne avec leur Tyrannie du mot de passe et autres petits tracas de notre temps)
Servir le café dans deux tasses, puis le lait au chocolat blanc,
Enfin y déposer un nuage de chantilly et servez !

Une envie de fête foraine ?

Je connais une boisson qui vous donnera immédiatement la sensation d’être à la foire du trône et vous donnera aussi l’envie de manger des pommes d’amour ! Il s’agit d’une infusion à base de thé vert (mais pas n’importe quel thé vert!) : Caramel Circus de ky-drinks. Hé oui, il porte bien son nom !
Il est composé de thé vert genmaicha, de cacao et de caramel ! Et il a comme un gout de pop corn ! Le secret, c’est le thé vert genmaicha (玄米茶) qui se traduit par « thé au riz marron ». On mélange du riz sauvage soufflé à du thé vert japonais Sencha. Il est pauvre en caféine/théine et donc idéal pour vos soirées cocooning !

DSC03361

Retrouvez ce thé en cliquant Ici !

Le chocolat chaud de Sophie

Avec Cro, nous adorons regarder « Chéri, Qu’est ce qu’on mange ? » avec Sophie et Jacky Dudemaine, parce qu’ils sont drôles, cuisinent des trucs sympa et ont toujours de bonnes idées … Un peu comme nous! 😉
Voici sa recette de chocolat chaud gourmand (à préparer la veille) tirée de son livre Les Week-Ends gourmands de Sophie, 110 recettes généreuses aux éditions de La Martinière :

DSC03373Chocolat chaud à se damner pour 6 :
Dans une casserole, faites chauffer 20 cl d’eau.
Ajoutez 240g de chocolat de couverture amer (65%) ou extra amer (70%) et mélangez constamment au fouet jusqu’à ce que le chocolat soit fondu.
Ajoutez petit à petit 60 cl de lait entier (ça marche aussi avec le lait alléger si vous avez une allergie); 40cl de crème liquide entière et une gousse de vanille coupée en deux.
Chauffez lentement, en mélangeant régulièrement jusqu’à ébullition. Retirez du feu.
Laissez refroidir, couvrez et mettez au frigo pour la nuit.
Au moment de servir, réchauffer le chocolat au micro-ondes puis mixer le à l’aide d’un mixeur plongeant pendant 20 secondes.
Et servez vous ! Attention à la moustache, sauf si vous êtes fans de Philippe Katerine ! 😉

Envie d’un chocolat chaud ultra light ?

DSC03367Là encore, j’ai un thé pour vous ! Le coconing de ky-drinks !
Il est composé de thé blanc, de cacao et de noix de coco et est présenté comme un thé relaxant qui vous donnera l’impression d’avoir passer la journée au SPA. Je ne suis jamais allée dans un SPA, donc je ne pourrais pas affirmer ou nier cette comparaison. Tout ce que je peux vous dire, c’est que ça donne l’impression d’avoir dévorer un bounty et la sensation d’apaisement d’une bonne crème hydratante qui sent bon sur votre visage (oui, même ma crème hydratante contient du thé).

Retrouvez ce thé en cliquant Ici.

Envie de fleurs dans vos cheveux ?

Encore du thé ! Cette fois ci, j’ai envie de vous présenter une infusion à base de thé bleu (pour en savoir plus sur les couleurs du thé, Cliquez ICI) ! Elle se nomme Fleur d’Asie de Pomme d’Ambre et a un pouvoir réconfortant surtout si vous avez hâte de voir revenir le printemps. Elle est composé de thé Oolong 烏龍 (qui signifit dragon noir en chinois), d’arôme de fleur de lotus, de mangue, de fruit de la passion, de boutons de rose et de fleurs de camomilles. Vous fermez les yeux et vous vous retrouvez dans un magnifique jardin d’hiver.

Retrouvez ce thé en cliquant ICI.

DSC03326

Bonne dégustation à vous tous ! 😉

5 boissons pour lutter contre la canicule

Pour vous aider à combattre la canicule tout en vous hydratant, nous vous proposons aujourd’hui 5 recettes de boissons rafraichissantes !

Et fête de la musique oblige, nos recettes seront musicales !
(Attention, il y en aura pour tous les goûts)

dsc02831.jpgLe thé glacé à la pêche à l’américaine

L’intérêt de faire son thé glacé maison, c’est de pouvoir doser le sucre qu’il y a dedans et de pouvoir le remplacer par autre chose. Alors libre à vous d’améliorer la recette suivante en rajoutant des herbes, des fleurs ou je ne sais quoi de légal :

Pour une bouteille de 1.5 litres !

  • 1 litre d’eau
  • 2 sachet de thé vert
  • le tiers d’une tasse à thé de sucre semoule
  • 30 centilitres de jus de pêche
  • un zeste de citron vert

Si vous supportez la chaleur de vos fourneaux, vous pouvez opter pour l’infusion à chaud. Vous préparez votre thé naturellement et vous le réservez dans une bouteille avant de passer à l’étape suivante. Si vous préférez mourir dans d’atroces souffrances plutôt que de devoir allumer votre gazinière, ne vous inquiétez pas, il y a encore une solution, l’infusion à froid. Il suffit de plonger dans votre bouteille d’eau les deux sachets de thé pendant 8h (soit toute la nuit).
Ensuite ajoutez le sucre, le zeste de citron vert et le jus de pêche que les plus chevronnés auront fait maison. Nous on a opté pour le jus de pêche bio du commerce.
Laissez le 4 heures au frigo, et c’est prêt !

DSC02834La limonade de @crockonlecrockon (Beyoncé n’a pas le monopole)

Ce n’est pas parce que nos recettes de boissons estivales ne rendent pas pompette, qu’elles ne peuvent pas être un tantinet alcolo friendly !

Pour une bouteille d’1.5 litre

  • 1 shooter de sucre semoule
  • 2 shooters de zeste de citrons verts
  • Rajoutez ce qu’il manque d’eau

Secouez, secouez sinon la pulpe, elle reste en bas !
Mettez au moins 2h au frigo et c’est prêt !
Notez que la recette est plus corsée avec des shooters Titty twister, en tout cas, ils vous laisseront l’impression d’avoir passé une nuit en enfer !

Variation avec des fraises, du basilic et du miel

Ajoutez à la limonade de Cro, un shoot de miel, des fraises fraiches coupées en morceaux et du basilic frais !
Si vous voulez voir à quoi ça ressemble : Cliquez ICI !
Si vous voulez savoir pourquoi je ne peux pas vous fournir de photos de ma version. C’est parce que d’une, mes fraises ont décidé de ne plus fleurir et de deux, mon basilic refuse de pousser… Je pense utiliser un engrais à base de sang de climatosceptique à l’avenir !

DSC02824Le smoothie banane de @crockonlecrockon

Pour un smoothie :

on découpe une banane,

on la met dans le mixeur,

on la recouvre de lait

On mixe comme David Getta,

Fête de la Musique oblige

et Tada !

Vous pouvez modifier la recette, que ce soit en rajoutant de la glace vanille ou des kiwis, le principal, c’est de vous faire plaisir !

 

DSC02835Frappucino pour deux

  • 2 expressos
  • deux boules de glaces vanille ou des glaçons
  • une demi tasse de lait
  • 2 cuillère à café de sucre
  • autant de chantilly que vous le souhaitez

Préparez deux expressos comme vous l’aimez.
Ensuite jetez tous vos ingrédients (sauf la chantilly) dans votre mixeur !
Versez le tout dans deux grands verres et faites vous plaisir avec la chantilly et les garnitures qui vous font envie ou en rajoutant des parfums !

Hydratez vous bien et prenez soin de votre audition !
(sinon vous finirez dans une pub pour audika)
Bonne fête de la Musique !

Des infusions pour accueillir le printemps

Ça y est, le printemps pointe enfin le bout de son nez !

C’est l’occasion idéale pour partager avec vous nos infusions préférées pour célébrer ses premiers rayons de soleil.

Sourire, de Pomme d’Ambre

2017-13-3--13-35-43

Inutile de dire que cette tisane porte bien son nom ! Ses morceaux de pommes, d’écorces d’orange, de groseilles du cap vous mettrons vite de bonne humeur. Je pense qu’il a été préparé avec la rosée du matin par des fées.
Où retrouver son sourire ? Sur le site de Pomme d’Ambre ou auprès de bons vendeurs de thés.

Coeur de Dragon, d’épicétoo

On reste dans les contes et légendes pour goûter cette infusion à base d’hibiscus, de goyave, de fraise, de morceaux de citronnelle, de pomme, de quartiers d’orange, d’hélianthe et de pétales de roses. Ce mélange frais et joyeux vous donnera des envies d’évasion !
Où trouver cette merveille ? Dans une fête médiévale ou en ligne sur le site d’épicétoo.

Chocolate & Mind, retro joy, de teapigs

J’ai découvert cette petite merveille à base de coque de cacao et de menthe poivrée, durant un week-end à Londres. Cette concoction vous renvoie directement en enfance, le plaisir d’une bonne glace chocolat menthe, les calories en moins !
Où retomber en enfance ? Dans un Waitrose à Londres par exemple, sur Amazon ou sur le site de la marque.

Et vous, quelle boisson vous redonne le sourire à l’arrivée du printemps ?

Du bassin du Yunnan à votre salon : le thé dans tous ses états

Je ne sais pas pour vous, mais, quand j’étais plus jeune, je détestais le thé !

Malheureusement, les gens autour de moi avaient une fascination pour le Earl Grey et son amertume que je ne comprenais décidément pas. Et puis un jour, j’ai découvert le thé glacé et j’ai compris que j’aimais le thé vert plus que le thé noir. Par conséquent, j’ai voulu en savoir plus sur cette boisson clé de notre blog et voici ce que j’ai découvert :

Brève histoire du thé

Black, Blanc, Vert, tous les thés viennent du même arbre/arbuste, le Camellia Sinensis. Un végétal qui peut atteindre les 10 à 15m à l’état sauvage. Découvert dans la province du Yunnan en Chine, il est consommé pour ses vertues medicinale depuis plus de 5000 ans.

On distingue 3 modes de consommation que l’on peut dater ainsi :

Sous la dynastie Tang (IVe-Ve siècle), réputée pour ses poisons, on l’utilisait sous forme de briques de thé aussi appelé gâteau de thé. Les feuilles étaient trempées, réduites dans un hachoir, pressées en briques compactes puis mélangées et cuites avec des aliments comme du riz, du gingembre etc…

Sous la dynastie Song (960-1274), gagnant à plusieurs reprises du concourt the Voice, le thé a commencé à être consommé sous forme de poudre, idéale pour les ceremonies et un usage plus quotidien.

Sous la dynastie Ming  (1368-1644), spécialiste des vases onéreux, la mécanisation agricole et la mise au point de nouvelles techniques de type de séchage et d’interruption de la fermentation ont permis la diffusion de la consommation du thé par infusion.

C’est au XVIIe siècle que les marchands hollandais ont ramené le thé en Europe. Les 6 mois de transports ont endommagé la marchandise et transformé le thé vert en Earl Grey. Ce fut l’amour au premier regard, bien que le prix de la denrée était inabordable pour les classes populaires. Les salons de thé surgirent au XVIIIe siècle.

Il fallut attendre 1823 et la découverte par le Major écossais Robert Bruce d’une variété sauvage de théhier dans la région d’Assam et du Darjeeling pour casser le monopole de la Chine sur le thé.

Les couleurs du thé 

La couleur du thé dépend de son mode de préparation.

Le thé noir est le fruit de la fermentation. Les feuilles sont fanées, puis roulées, triées, fermentées par humidification et enfin intervient le processus de dessiccation. En Chine, certains thés noirs sont fumés pour pouvoir réutiliser les vielles feuilles.

Le thé bleue est semi fermenté. C’est ce qui le rend plus suave, moins corsé que le thé noir.

Le thé vert se distingue par son absence de fermentation. Il est exposé à la chaleur puis séché. Il est plus herbacée et est un bon antioxydant.

Le thé blanc est plus rare. Il provient généralement du Fujian en Chine. Il est juste séché. Le thé le plus rare est la cueillette impériale.

Attention le rooibios souvent appelé thé rouge n’est pas du thé. Il s’en approche en goût. C’est tout !

Alors à vos tasses !

Pourquoi le thé s’appelle-t-il « thé » ?

Cher lecteur, chère lectrice qui êtes en train de boire (ou pas…) une bonne tasse de thé en lisant cet article, savez-vous seulement pourquoi cette exquise boisson s’appelle « thé » ?

Afficher l'image d'origine

 

Vous aurez sûrement remarqué que dans de nombreuses langues européennes, le nom de ce breuvage est très semblable (voire identique, en ce qui concerne la prononciation) : thé en français, tea en anglais, tee en allemand, en espagnol et en italien, pour ne citer que quelques exemples. Toutes ces dénominations partagent évidemment une même origine. En l’occurrence, il s’agit du mot néerlandais thee.

Mais pourquoi donc les mots européens désignant le thé viennent-ils du néerlandais, me demanderez-vous ? La raison en est simple : ce sont les Hollandais qui introduisirent ce breuvage en Europe au début du XVIIe siècle, et non un célèbre héros gaulois en visite chez les Bretons ! 😉

Afficher l'image d'origine

Je sais ce que vous êtes en train de vous dire. Mais pourquoi diable les Néerlandais appelèrent-ils ça du thee ? C’est parce qu’ils s’en étaient procuré à Java, en Indonésie, et que là-bas, le nom du thé est… (roulements de tambour)… te. Ce mot malais est lui-même issu d’une autre langue qui, elle, est parlée en Chine, dans la province du Fujian : le minnan. Dans cette langue, le mot se dit dei et s’écrit . Ce caractère est exactement le même que celui utilisé en chinois mandarin, seule la prononciation diffère (chá).

Résultat de recherche d'images pour "caractère 茶"

Voilà, maintenant vous en savez un peu plus sur l’origine du nom de cette boisson. N’hésitez surtout pas à utiliser les informations de cet article pour briller en société… autour d’une bonne tasse de thé !

 

Sources

Texte

Images

 

Pour aller plus loin…

Pour ceux d’entre vous qui seraient curieux et téméraires, vous pouvez entendre le mot 茶 prononcé en mandarin et en minnan respectivement ici et là. Cliquez sur les flèches bleues comme indiqué ci-dessous (encadrées en rouge) :

Prononciation.png

Prononciation2.png