[TAG] Ma Bibliothèque

Voilà, nous avons été pris en flagrant délit de lecture par Maned Wolf et nous nous sommes faits taguer. Je sais le titre originel de ce TAG est « organisation de ma bibliothèque » (puisque le but est d’en apprendre plus sur l’organisation de nos bibliothèque cqfd). Mais j’ai un problème avec le mot organisation. Je n’ai pas prémédité ce qu’il va suivre.

 

Peux-tu nous montrer une photo de ta bibliothèque ?

Ces photos ont été réalisées sur les scènes de crime (âmes sensibles s’abstenir). Le corps ayant été démembré dans toutes les pièces de l’appartement.

Il n’y a pas de photos de la structure qui accueille les livres dans la chambre (parce qu’il y a une énorme clim devant). Et il y a aussi ma tablette qui contient une centaine d’Ebooks. Notez que vous avez accès au système de rangement bibliothécaire des 2/3 des blogueurs de Tea Time in Bloomsbury !

Si tu ne devais garder qu’un seul livre, lequel choisirais-tu ? Pourquoi ?

Ça, c’est criminel ! Je les garde tous sauf 3 (filés par ma mère et 1 acheté par dépits à France Loisir (qui sert actuellement à caler le 5ème pied de notre lit … du coup, on va peut être le garder)). En fait, je trouve plus facile de se débarrasser des livres en format numérique que les formats papier.

Si tu devais te débarrasser d’un livre, lequel choisirais-tu ?

C’est gênant de leur faire de la pub mais voilà. Ils sont chiants …

la-boiteuse--602327La boiteuse de Marthe Gagnon-thibaudeau
4ème de couv :  Après avoir vu, à l’âge de trois ans, sa tante mourir de tuberculose, elle est blessée et reste boiteuse. Sa mère devient folle, son frère quitte la ferme familiale et son père s’endette pour lui payer des soins. Gervaise se retrouve alors pensionnaire dans la famille Lamont où elle s’entend bien avec la petite Julie et Juliette sa mère, mais le père bat sa femme et Gervaise s’enfuit. Elle est recueillie par un brave curé qui la confie à une riche demoiselle, Anita Labrèche, laquelle lui donne une bonne éducation. A la mort de sa bienfaitrice, Gervaise se retrouve quelque temps dans un couvent où elle n’est pas très heureuse. Il lui faudra la rencontre de Télesphore Langevin, veuf et père de six enfants, pour découvrir l’amour. Alors qu’elle attend un enfant de lui, Gervaise commence à croire au bonheur.

 

9782268032054FSChère visiteuse, de Alphonse Boudard
4ème de couv : Elle, Hortense de Wilfried, c’est une grande dame de l’aristocratie épouse d’un richissime banquier. Elle est encore belle aux approches de la cinquantaine. Durant plus de trente ans elle a collectionné les amants de son grand monde : les artistes, les champions et les princes. Dans les années 50, elle décide, sur les conseils d’un prêtre, de renoncer à sa vie facile et de retrouver la foi de son enfance par le chemin de la charité. En l’occurrence, de se consacrer aux plus déshérités d’entre tous… les condamnés de droit commun. Elle devient visiteuse de prison. Un apostolat auquel elle s’adonne avec une abnégation exemplaire. Mais le Démon lui réserve une surprise de taille. La tentation a trente ans, des yeux bleus qu’on dit miroir à putes en argot, c’est le plus séduisant des voyous. Une vedette de la prison. Casier judiciaire de braqueur, voleur toutes spécialités et surtout roi de l’évasion. C’est pourquoi ce Gilles Dastel est dans une cellule de force où la comtesse de Wilfried vient le visiter pour sauver son âme. Et c’est elle qui va la perdre, son âme. Elle tombe sous le charme du gangster. Gilles a tous les pouvoirs pour la rendre éperdue de passion. Il est promis à de longues années de prison. Hortense, avec son fric et ses relations, va accomplir des miracles pour le faire libérer dans les meilleurs délais. Après ça, il leur faudra vivre un roman d’amour qui ne risque pas de sombrer dans la banalité du pain de ménage…

Et j’arrive pas à lire le titre de celui qui maintient le lit.

Y a-t-il autre chose que des livres dans ta bibliothèque ?

Il y a une collection de DVDs, des trucs trouvés en brocantes, des cadeaux d’amis, des mots doux, des photos, une plume, des craies, une catapulte, un casque, des patins à glace année 30, des légos, des armes médiévales, un masque à gaz, un projecteur cinette, deux polaroids, une boites avec des livres peints dessus, un miroir, des bateaux …
Dans la cuisine, des huiles, des sirops, du vinaigre de cidre.
Dans la salle de bain, du PQ.
Dans la chambre … rien.

Tes livres sont-ils regroupés à un endroit ou sont-ils distribués un peu partout ?

Je vis dans une médiathèque … cf. Les preuves en question 1

Sépares-tu les livres VO des autres ?

Euh … nan !

As-tu un système de classement précis ou peu importe ?

Ah Ah … Ils sont globalement rangés là où ils entrent. Les DVD sont sur 3 rangées en haut, les grands livres, BDs, Comics etc… sont là où ils entent …
Le seul rangement digne d’une précision implacable, c’est que les livres de cuisine sont … dans la cuisine !

Nominations

J’en profite pour nominer les 6 grandes lectrices suivantes :

Enviedelire

Petite plume

lectures enfants parents

A livre ouvert

Les petites bulles de papier

Amande et coton

Pour ceux et celles que je n’ai pas nominés mais qui ont envie de reprendre ce TAG, faites vous plaisir.

Enfin, je ne peux finir ce post sans vous remercier d’être de plus en plus nombreux à nous suivre. Nous avons dépasser le chiffre magique des 100 abonnés WordPress hier !

MERCI

Source image à la une : Pixabay

 

Le complexe de la noix de coco

Envie d’expérimenter quelque chose de nouveau ? Envie de vivre une grande aventure sans avoir à vérifier si vos vaccins sont à jour ou si votre passeport est encore valide ? Tombez donc amoureux d’une noix de coco dans un centre commercial, et envisagez une merveilleuse recette de tarte choco-coco. La recette est triviale ! Il faut pour commencer …

OUVRIR VOTRE NOIX DE COCO ET LA RÂPER !

Simple, non ? Voici comment faire :

Prenez la noix de coco et faites lui les gros yeux pour l’intimider.
DSC02785Laissez-vous intimider à la place.
faites-vous rappeler par votre conjoint qu’il faut commencer par trouer la noix de coco au niveau de ses yeux(1). Merci Toque Show, merci Norbert.
Regardez avec satisfaction la noix de coco se vider de son sang délicieux jus, et réjouissez-vous, car à présent, l’ouvrir n’est plus qu’une bagatelle. Mais d’abord
Avec l’eau de coco, faites vous un punch bien chargé en rhum, vous en aurez besoin plus tard.
Réalisez que vous n’êtes pas suffisamment équipé pour ça.
Expérimentez. Essayez le plus gros couteau de votre collection.
Passez à plus petit, puisque vous en êtes-là : fourchettes, couteaux de table, économiseurs, canifs de poche.
Essayez la technique gypaète barbu en la fracassant sur le trottoir depuis le 5e étage et abîmez la Mercedes du voisin.

Repoussez votre homme qui est allé cherché son marteau de guerre.

DSC02765
En mémoire de Fight Club, cherchez sur WikiHow comment créer un explosif avec du savon.
Trouvez la page concernant la  noix de coco (dispo ici) et demandez-vous quel type de psychopathe laisse une noix de coco au four pendant 10 minutes à 190°C en vue de l’ouvrir.
Repoussez votre homme qui insiste avec son marteau de guerre.
En désespoir de cause, tentez le couteau à pain dont le dos évoque une scie.
Au bout de 10 minutes de sciage, extrayez la pulpe de la coque.

DSC02351
Savourez prématurément votre victoire.
Cassez votre râpe sur la noix de coco.
Séchez vos larmes, envisagez de changer de projet.
Vous vous souvenez du punch bien chargé en rhum ? C’est le moment. Videz le(2).
Avec ce qu’il reste de votre râpe, finissez courageusement, et promettez-lui un enterrement digne.

Ce n’était pas grand chose, finalement, non ? Allez, puisque vous avez été sage et que vous nous avez soutenu dans notre douleur, voici la recette de la tarte choco-coco :

DSC02356

Ingrédients :

-1 Pâte à tarte brisée
-20cl de crème liquide fleurette
-1 blanc d’œuf
-125g de noix de coco râpée
-200g de chocolat noir
-125g de sucre en poudre

Préchauffez le four à 180°C (th. 6)
-Étalez la pâte brisée dans un moule à tarte et gardez la au frigo le temps de la recette.
-Dans un saladier, mélangez le sucre et la noix de coco râpée sans oublier le rire machiavélique, puis ajoutez la crème liquide et le blanc d’œuf. Mélangez pour obtenir une préparation homogène et compacte.
-Versez le tout dans le fond de tarte, puis enfournez à 180°C pendant 30 minutes.
-Laissez refroidir la tarte.
-Faites fondre le chocolat au bain-marie, versez le sur la tarte à la noix de coco, puis laissez refroidir à température ambiante.
-Réservez ensuite au frais.
Dégustez pour la deuxième fois, mais cette fois-ci, ce sera à la tarte (bien fraîche de préférence) d’y passer.

rambo thumbs up

C’est pas une p*** de noix de coco qui va faire sa loi chez moi !
– John R.

(1) Ceux-là même qui vous ont intimidé à l’étape précédente.
(2) N’oubliez pas de partager avec votre assistant qui vous fait des déclarations d’amour enflammées lorsqu’il a un coup dans l’aile. Vous retrouverez plus facilement le moral comme ça.

5 phénomènes inexplicables qui arrivent uniquement quand vous êtes malades

Peut-être est ce une nouvelle tradition mais … à chaque fois que je passe une semaine de vacances chez mes beaux-parents au printemps, je me retrouve malade comme un chien à mon retour. Alors à vous qui êtes malades physiquement ou moralement, à vous qui avez encore eu l’estomac retourné par l’actualité, je vous invite à rejoindre fissa votre couette !
Je vais vous parler de ces phénomènes inexplicables qui arrivent uniquement lorsque vous êtes malades !

1 Se découvrir une passion pour un film/une série affreux/se ou honteux/se

coffret-scooby-doo-5051889101888_0Quand je suis malade et surtout quand j’ai de la fièvre, je deviens une fan incontestable et incontestée des films Scooby-Doo, pas les dessins animés … les films !
En temps normal, je les aime bien sans plus, surtout les deux premiers en fait. Mais quand la fièvre me gagne, les Scooby-Doo deviennent les films les plus brillants, les plus drôles, les plus incandescents de tout l’univers connu. Et je finis toujours par m’endormir en plein milieu !

Autre point intéressant de la fièvre, elle vous permet de regarder sans sourciller tous ces films trop intello, trop chiants ou avec trop de longueurs, qu’il faut absolument avoir vu parce que tout le monde en parle. Et oui, votre instinct de survie ne vous protège plus !

2 Se poser des questions existentielles

Il y a deux moments dans la vie où l’on se pose de vraies questions : à 3h du matin et quand on est malade. Vous savez ces questions bizarres qui ont besoin d’une réponse sinon vous ne retrouverez pus jamais le sommeil.
Ces questions sont généralement de ce type : « Les vers de terre font-ils caca ? Si oui, est-ce que je passe une partie de ma vie à marcher sur leur caca ? Le fais-je au moins du pied gauche ? » ou encore « Pourquoi on dit malade comme un chien ? C’est jamais malade une araignée ? »

3 Croire qu’un objet peut gober votre maladie et disparaître avec elle pour toujours

DSC02590

Dernier compagnon de maladie trouvé

Contrairement à ma moitié, sans demi-mesure, je tombe rarement malade (une fois par an, jamais un gros truc sauf quand je vois ma belle famille au printemps). Cela dit, une fois quand j’étais petite, j’avais eu un affreux torticolis et mon papa m’avait offert une oursonne pince à linge pour me faire oublier la douleur. Alors j’ai demandé à cette oursonne de m’enlever mon torticolis. Et phénomène étrange, mon torticolis a disparu en même temps que cette pince-oursonne !

Je vous rassure quelques années plus tard, j’ai retrouvé cette oursonne/pince-à-linge dans une « boite d’objets trouvés » constituée par mes parents avec plein d’affaire de mon frère. Il n’y a pas de porte transdimensionnelle dans le lino de chez mes parents. Cela dit, même si je ne suis pas superstitieuse, je ne peux pas m’empêcher de penser à ça. Voilà pourquoi quand je suis malade, j’ai besoin de mettre la main sur un petit objet tout petit qui m’enlèvera ma maladie.

4 Votre bon goût vestimentaire disparaît mystérieusement dans les limbes de l’oubli

Quand on est malade, on aime le confort et on se fout des couleurs (à rendre vert un daltonien) et des textures pourvu qu’elles soient douces et répondent à nos besoins. C’est comme ça qu’on se retrouve toute la journée dans un pyjama moche ou à la mode de L.A. (vous savez les gens qui portent des tongs en bas et une doudoune en haut). Ma fièvre et moi, nous avons opté pour le très chic short à fleurs et l’indémodable pull de Noël. D’une logique implacable, vous serez MagnifaAIIIiiik (ou quelque chose comme ça) !

bridget jones

5 Réaliser l’impossible

DSC02593

Parfois, quand on est malade, on a des supers pouvoirs. Malheureusement, ils sont rarement utiles. Certains deviennent des maîtres de l’éloquence, ou du moins ils en sont persuadés le temps de la fièvre. Mon talent caché s’est révélé un jour de grippe. Ma moitié et moi avions commencé un puzzle la veille. Nous avions tout juste posé les coins et puis c’est tout. Lorsque ma moitié est revenue le soir, le puzzle était presque fini. Le souci dans l’affaire, c’est que je ne me souvenais même pas l’avoir fait.

Pour finir, je vous dirais de rester bien au chaud avec une bonne tasse de thé. J’espère que mes révélations vous auront amusé ou soulagé.

N’hésitez pas à nous faire part des phénomènes inexplicables que vous avez déjà eu l’occasion d’observer lorsque vous étiez malade en commentaire !

Liebster Award

C’est un grand soir pour l’entertainement. Blogueurs et blogueuses du monde entier se sont mis sur leur 31 pour cette 11ème cérémonie des Liebster Award ! Attention ne confondez pas cette cérémonie avec celle des Lobster Award faute de devenir tout rouge !
La salle se remplit. Oprah, dans une robe bleue lavande présidentiable, déclare la cérémonie ouverte ! Musique et lumières à fond les ballons, le spectacle est magique. Des ballotins de friandises tombent du plafond. La foule exulte !

Et puis vient le moment tant attendu. Celui où l’on annonce le grand gagnant !

L’enveloppe se froisse, se déchire … Steve Harvey s’apprête à prononcer le nom du mystérieux gagnant de ce mystérieux prix !

The Winner isssssssssssss …. Miss Colombia !

Euhhh

Steve-Harvey.gif

 

Nan, attendez ! Il semble y avoir une erreur ! Le gagnant est … Tea Time in Bloomsbury !

En effet, Tea Times in Bloomsbury a été nommé deux fois aux Liebster Award par Tea Time & Delicatessen et par Adely & Maelly. Et je vous remercie toutes les deux pour cette nomination !

Pour ceux et celles d’entre vous qui ne le savent pas encore. Le Liebster Award est un tag qui circule de blog en blog. Le but est de mettre en avant des petits blogs de la blogosphère qu’on aime bien et aussi le chiffre 11 (illuminatis ?)

Comment ça marche ?

Il faut :

1) écrire 11 choses sur soi
2) répondre aux 11 questions de la personne qui nous a taguée
3) nommer d’autres blogueurs et leur poser 11 questions.

Si vous avez déjà laissé trainer vos yeux dans la partie à propos, vous savez que nous sommes 3 à écrire sur ce blog. Déjà qu’en temps normal, ce n’est pas évident de répondre à ce genre de chaînes mais quand vous êtes 3, et que l’un des vôtres et genre … hmm, je ne sais pas … en Chine. Ça rend la chose encore plus compliquée !

Bref, en tant qu’instigatrice de ce blog, moi, Tea Time, vais 1) peut être me trouver un meilleur pseudo un de ces quatre, 2) répondre en mon nom à ce questionnaire. Et si mes chers acolytes le souhaitent, ils répondront derrière. Voilà, c’est pas plus compliqué que ça !

Les réponses de Tea Time seront en rouge. Acolytes, choisissez vos couleurs !

11 infos sur nous, donc je dirais que ça fait quelque chose comme 3.666 infos par membres du blog à donner ^^

  • J’ai des pieds égyptiens BUT I don’t walk like an egyptian !
  • J’ai eu une taille présidentiable mais ça c’était avant, avant !
  • J’aime manger épicé, mais pas en même temps …

Réponses au TAG Liebster Award de Tea Time & Delicatessen

1 – Si vous ne deviez manger qu’un seul et même plat jusqu’à la fin de vos jours, quel serait-il?

Le burger président du Signature Burger. Ils le font avec de la vrai moutarde et du vrai camembert, ce qui est rare en région parisienne. Tout est fait maison et avec amour. Leurs frites maisons sont croustillantes à souhait. Ils ont aussi un menu Vegan ! Ils sont généreux sur les portions et ils ne vous regardent pas de travers quand vous demandez un menu enfant parce que les autres menus sont trop gargantuesques pour vous ! En tout cas, il y a suffisamment de goût et de textures différentes dans ce burger pour ne pas en être dégoûté trop vite s’il devient le seul repas à manger pour le reste de ma vie.

2 – Auquel de vos plaisirs seriez-vous prêts à renoncer le plus facilement ?

La pizza de la pizzeria napolitaine. Ce sont les meilleures pizza de tout mon univers mais elles sont trop salées. Voilà le seul plaisir auquel je peux renoncer (et puis, je fais de très bonne pizza maison aussi).

3 – Quel pays vous attire le plus pour sa gastronomie?

J’adore la cuisine italienne et la cuisine créole. J’aime les épices, le piment et les acras de morue. Est-ce qu’il y a une diaspora italienne en Guadeloupe ?

4 – Selon vous, devrait-il y avoir des cours de cuisine hebdomadaires à l’école ?

Avant de venir vivre sur Paris, j’aurais dit un truc du genre : « haha, tout le monde sait cuisiner, ça sert à rien ! »
Et puis maintenant, je vis sur Paris. La région où les gens savent cuisiner ce qu’ils appellent des pâtes carbonara … Donc oui, il devrait y avoir des cours de cuisine sur Paris et des cours de « d’où provient la bouffe ? comment est-elle produite ? ». Vous savez à quel point c’est dur de trouver un resto pas cher qui n’ait pas renoncé à la fraicheur, la qualité et au goût de ses plats en banlieue ?

5 – Êtes-vous plutôt grande distribution ou commerçants de quartier, producteurs locaux…?

Je consomme le plus local, le plus éthique que je peux dans mes petits moyens. Donc j’ai du Banania acheté en grande distribution à la place du Nutella et j’ai de la bière au miel du Vexin artisanale dans mon frigo.

6 – Quel est votre réconfort ultime : une douceur sucrée, un bon livre avec une tasse de thé, un bon verre avec une copine ou les bras de l’être aimé ?

Désolé chéri mais tu ne remplaceras jamais la glace à la framboise et le thé glacé maison à la pêche ! Mais je te garde parce que tu fais une meilleure limonade que celle de Beyoncé !

7 – Quel fut le déclic ou la motivation pour commencer votre blog ?

L’investiture de Trump. (voire explication plus bas, question 11 de Adely & Maelly)

8 – Quel est votre petit déjeuner idéal ?

Le truc le moins diet’ du monde. Les pains au chocolat de la boulangerie de la ville d’à côté et du jus d’orange.

9 – Enfant, quel était votre dessert préféré ?

J’avais un gros problème avec la nourriture à cause du gavage exercé par certaines de mes nourrices. Donc je dirais du chocolat.

10 – Le plaisir de cuisiner est-il indissociable du plaisir de recevoir ?

Franchement oui. Mais je cuisine que pour ceux que j’aime.

11 – Un bon repas doit-il nécessairement être accompagné d’un bon vin  ou juste se déguster en bonne compagnie ? (oui, parce que si c’est pas bon, il ne reste plus que l’alcool et les potes pour oublier 😉 !!)

En bonne compagnie !


Réponses au TAG Liebster Award de Adely & Maelly :

1/ Quel est le 1er livre dont tu te souviennes (que tu aies lu ou qu’on t’ai lu) ?

Ça commence mal … je ne peux pas en citer qu’un seul …
Petit ours, sa famille parfaite et ses faux problèmes, lu en école maternelle parce que je n’arrivais pas à faire la sieste comme tout le monde … je détestais petit ours !
Mémoire d’un âne, de la comtesse de Ségur, ma mère adorait me le lire … moi, il me faisait mal au cœur cet âne
Millénium, l’encyclopédie que j’ai demandée quand j’avais 6 ans au Noël d’entreprise. Je m’en souviens parce que j’adorais cette encyclopédie et qu’apparemment c’était super bizarre qu’un enfant commande une encyclopédie à cet âge là et que l’année d’après cet enfant te parle d’Omar Khayyam, le poète qui parle de femme et de vin.
En dernier, je dirais Tintin et le sceptre d’Ottokar, première BD prise au bibliobus. Je voulais être Tintin, voyager partout.

2/ Si tu avais le pouvoir d’intervenir dans un livre pour aider un personnage, lequel choisirais-tu ?

L’âne de Mémoire d’un âne …. et aussi toutes les créatures qui sont opprimées gratuitement dans les livres pour enfant.

3/ Quel est ton plus gros coup de cœur littéraire des dix dernières années ?

Harry Potter

4/ On t’accorde un pouvoir magique : soit accroître ta vitesse de lecture par deux, soit doubler tes achats de livres. Que choisis-tu ?

Hmmm doubler les achats de livres ! Avez-vous déjà rêvé que votre PAL vous mangeait ?

5/ Si l’on écrivait un livre sur toi, quel en serait le titre ?

C’est difficile d’attribuer un titre à sa vie … Je dirais « Oups« , pas parce que je suis maladroite mais parce qu’il m’arrive toujours des trucs bizarres, que je suis toujours prise à témoin par des gens tordus dans la rue … ou alors « Comment garder le sourire quand on a la poisse ? » …
Mon mec vient de me souffler « Destination Finale » … sauf que c’est une série de film … et qu’ils me doivent un copyright (notamment pour la scène dans la cuisine où les couteaux se projettent sur la pauvre nana qui n’a rien demandé) !

6/ Combien de temps consacres-tu en moyenne à la lecture par semaine ?

3 jours … Je lis n’importe où, n’importe comment … sur 3 jours !

7/ Y a-t-il un « méchant » de roman que tu aimes alors que tout est fait pour qu’on le déteste ?

Quand j’étais gamine, je trouvais que Barbe-Bleue était un incompris et qu’il aurait mérité mieux. Maintenant, je me dis qu’il n’a pas volé son sort.

8/ Quel est le livre dont tu aimerais changer la fin ?

Je voudrais que la petite fille aux allumettes ne meure pas …

9/ Comment fais tu ta sélection de lecture parmi ta PAL ?

En zonant dans librairie, souvent du côté des nouveautés, en trainant sur les blogs littéraires et en écoutant les médias … Je prends ce qui me fait envie et j’évite globalement toutes les quatrièmes de couvertures qui commencent par « C’est Sandy, elle a tel âge, elle fait telle profession et il lui est arrivé un truc banal et elle en a parlé à ses copines. Et là Bam, y a un grand brun qui lui fait du gringue et en fait, il veut se faire sa copine et bla bla bla … ».

10/ Es-tu capable d’entrer chez un libraire sans acheter un livre ?

Objectivement nan …sauf si j’ai vraiment pas un kopeck sur moi.

11/ Comment t’es venue l’idée de lancer ton blog ?

C’était la semaine de l’investiture de Trump. J’en étais malade. Il fallait que je construise quelque chose avec des amis, quelque chose de positif. Alors j’ai demandé à ZelieZazou de participer parce qu’elle a eu un gros effet anti dépresseur sur moi, surtout à l’adolescence quand elle me parlait de plein de choses qui se passent au 4 coins du monde, de trucs qu’elle lisait et moi j’oubliais que j’avais des problèmes. J’ai aussi proposé à ma moitié, sans demi-mesure, de participer parce que je me suis dit que ça l’aiderait à se débloquer vis à vis de l’écriture. Je pensais pas devenir la principale contributrice du blog. Mais je sais pas, j’ai rencontré une communauté de bloggueurs/bloggueuses, de lecteurs et lectrices qui fait du bien. Et vous m’avez chauffé le coeur !

Liebster

Et bien voici le moment que vous attendiez tous. Celui où nous allons à notre tour nommer 11 autres blogs. Soit 3.666666666 par tête de pipe.

Être nommé par deux blogs que l’on adore pose le problème suivant … On ne peut pas les re-nommer ! Et pourtant, ils seraient dans ma liste ! Alors n’hésitez pas à jeter un oeil aux délices de Tea Time & Delicatessen et aux lectures de Adely & Maelly !

Les nommé(e)s sont :

Amande et CotonAphadolieToutes BellesLecture d’une bouquineuseLes motordus d’Anne JuBioteafullMadame LingManed Wolf Etoile VerteLa geekosophe.

Vous n’êtes pas obligé de participer et si vous l’avez déjà fait … c’est pas grave !

Voici ma liste de question :

1 _ Quelle est la chose qui vous rend le plus heureux/se ?

2 _Quel méchant de livre voudriez-vous être ?

3 _ Quel(s) livre(s) a/ont marqué votre enfance ?

4 _ Si tu avais le pouvoir d’intervenir dans un livre pour aider un personnage, lequel choisirais-tu ?

5 _ Si vous aviez un pouvoir magique, quel serait-il ?

6 _ Quel est votre dernier coup de cœur littéraire ?

7 _ Quels sont les 3 choses que vous emmèneriez avec vous sur une île déserte ?

8 _ Si vous ne deviez manger qu’un seul et même plat jusqu’à la fin de vos jours, quel serait-il?

9 _ Si l’on écrivait un livre sur vous, quel en serait le titre ?

10 _ Quel pays vous attire le plus ? Pourquoi ?

11_ Dans quelles circonstances vous êtes vous lancés dans la grande aventure du blogging ?

Merci de nous suivre en toutes circonstances !
Félicitation à ceux et celles qui ont lu cet article jusqu’au bout, vous méritez un Award !
Nous sommes heureux de partager toutes ces choses avec vous.

Bisous

Qu’est ce que c’est que la « Charge mentale » ?

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’une petite BD qui m’a beaucoup touché et qui est pas mal relayée sur les réseaux sociaux, dans les journaux et les magazines féminins. Mais ce n’est pas parce qu’on en a déjà beaucoup parlé que je vais me taire !

18403209_441158849553665_6528533177490104538_n

©emmaclit.com, Fallait demander

La charge mentale, c’est le sujet de cette BD dessinée par Emma, Fallait demander.
-> Vous pourrez la consulter intégralement en cliquant ICI

Il n’y a pas de définition universelle de ce qu’est la « charge mentale ». D’ailleurs, je pense que sans cette BD, la question de la « charge mentale » resterait une vague et obscure notion qui circule dans les travaux de recherches universitaires.

La chercheuse canadienne Nicole Brais le définit comme  « ce travail de gestion, d’organisation et de planification, qui est à la fois intangible, incontournable et constant, et qui a pour objectifs la satisfaction des besoins de chacun et la bonne marche de la résidence ».
En d’autre terme, c’est le fait pour une femme de devoir toujours penser à tout, à la préparation des repas, aux taches ménagères, aux rendez-vous, aux itinéraires, à la liste des courses, etc … toutes ces tâches invisibles mais nécessaires pour le bon fonctionnement du foyer.

Hé oui ! Je vous parle d’un monde où les hommes voient les femmes comme les gestionnaires naturelles du foyer et eux se conçoivent comme les simples exécutants.

Moi-même, je ne me suis pas totalement libérée de cette mauvaise éducation. Mais j’ai appris à la réduire en communiquant dessus avec mon cher et tendre (n’oubliez pas qu’enseigner, c’est l’art de se répéter), en lâchant prise, en faisant grève, etc … Et stopper la chaîne (ne pas innoculer le virus aux enfants).

Je vous invite à aller voir le travail d’Emma. Elle fait une bonne analyse de la situation et de ses origines. Elle dénonce l’inégalité qui persiste face au congé parental ou encore les stéréotypes inculqués depuis le plus jeune âge. Elle propose aussi quelques chemins de réflexions pour remédier à ça.

En guise de conclusion, je vous dirais simplement que je suis ravie qu’Emma ait popularisé à ce point la notion de « charge mentale ». Figurez vous que sa BD a eu un effet boule de neige. En effet, depuis, une pétition a été lancée sur Change.org.

 

5 façons de métamorphoser un dimanche pluvieux en un jour heureux

“Rainy days should be spent at home with a cup of tea and a good book.”
― Bill Watterson, The Calvin and Hobbes Tenth Anniversary Book

C’est dimanche matin, tout est gris et une pluie glaciale vous attends dehors. Vous rêviez d’un joli matin de mai fleuri et c’est raté. Déjà, la mélancolie vous guette !

Voici quelques idées pour rendre ce dimanche joyeux …

1 Prendre le temps de cuisiner

Le premier avantage, quand il fait froid et humide, c’est que ça remplit de chaleur votre petit chez vous ! C’est l’occasion de réaliser des plats festifs, qui prennent du temps. Aujourd’hui, j’ai eu l’occasion de tester une petite recette croissant pas mal du tout. Vous trouverez la recette sur ce site : Veganwiz.fr

Et si vraiment ça ne va toujours pas, pourquoi ne pas se tourner vers la nourriture Arc-En-Ciel. Je sais, c’est la réponse peut-être un peu facile de ma génération pour lutter contre le stress politico-économique. Mais je vous dirais qu’il vaut mieux abuser d’une nourriture caléidoscopique que de l’Hoculous Rift pour échapper aux réalités.
Alors si vous cherchez la recette du Frappucino licorne, rendez-vous ici !

2 Trainer au lit

Rester blotti dans votre grosse couette et vos draps douillet, un bon livre ou un vieux film à disposition, sans oublier un thé ou un café, un chat qui ronronne à vos pieds. C’est à ça que doit ressembler le paradis … bon ok, il manque juste une vue sur l’océan.

DSC01430

3 Les jeux de sociétés sont bons pour la santé

DSC02219Les jours de pluies sont les moments idéaux pour sortir vos vieux jeux de sociétés du dessus de vos armoires.

Pour ceux et celles d’entre vous, qui aimerez bien jouer à des jeux de société mais qui se retrouvent coincer seul(e)s à domicile, j’ai deux solutions :
– Jouez y quand même et réinventez les règles du jeu ! Ayant passé pas mal de temps seule gamine, j’ai passé de bons moments … en plus je gagnais souvent vu qu’au monopoly j’étais aussi la banque !
– N’oubliez pas qu’il existe des jeux de sociétés à un joueur ! Vous connaissez Vendredi, de Friedmann Friese et distribué par Asmodee ?

61LQCoa-POL._SY355_« Vendredi est un jeu à un joueur ; il se joue donc en solo et vous serez seul à pouvoir l’emporter !
Votre nom est Vendredi et vous habitez une île déserte. Du moins elle était déserte jusqu’à ce que Robinson débarque sur votre plage après le naufrage de son navire, mettant ainsi fin à votre vie paisible. Afin d’aider Robinson à quitter l’île, vous lui apprenez les rudiments de survie contre les dangers de l’île. Chaque victoire et chaque défaite enrichissent cet apprentissage.
Dans Vendredi, Robinson est représenté par une pile de cartes aux usages multiples. Vous devez perfectionner cette pile afin que Robinson remporte le combat contre deux pirates coriaces à la fin de la partie ! »

4 Les ateliers D.I.Y.

Les jours de pluie sont parfaits pour exercer votre créativité et votre habilité naturelle. Pourquoi ne pas essayer de faire des choses rigolotes au crochet, construire une cabane pour son hamster ou retaper cette jolie caisse en bois trouvée un jour aux encombrants ?

Projet de la caisse en bois :

Projet de la maison pour Hamster, Régina/Jean-Jacques :

Oui, la maison est moche mais de là à mordre à sang l’architecte … :s

5 Prendre soin de vous

On en a rarement le temps en semaine mais pourtant ça fait tellement de bien. Prenez un bon bain chaud qui sent bon avec pleins de bulles, amusez vous avec vos cheveux, faites du yoga, que sais je ? Prenez le temps de vous écouter et prenez soin de vous.

XpNVb8GlxZLWM

Pour conclure ces petits conseils pour rendre joyeux votre dimanche pluvieux, je vous dirais simplement que la beauté transcende la mélancolie.

Maintenant, si vous êtes devenu(e)s accroc à l’idée de trainer à la maison par un jour de pluie mais que malheureusement, il fait trop beau dehors, j’ai aussi une solution pour vous ! Il s’agit d’une plateforme qui vous bercera avec le son d’une jolie pluie d’été, elle se nomme : Rainy Mood.

 

En mai, Fais tout ce qu’il te plaît !

Je ne vais ni vous parler du film de Christian Carion avec Emmanuelle Seigner, En Mai, Fais ce qu’il te plaît, ni vous parler de brins de muguets. Je laisse le muguet à une prochaine fois. Je sais, vous êtes déçus et je vous comprends ; en bonne fan d’Agatha Christie, les histoires de poisons sont toujours captivantes.

Je vais juste vous montrer des femmes, des youtubeuses, qui font ce qui leur plait, le font bien et des difficultés qu’elles rencontrent à le faire par le biais d’un documentaire inspirant et inspiré. Youtube : Elles prennent la parole est réalisé par Léa Bordier et Lisa Miquet et diffusé par le collectif les Internettes.

Bon visionnage et bonne fête du travail à tous !

P.S.: si vous voulez une bonne histoire de poison et de muguet, je connais un petit livre sympa : Charly 9, de Jean Teulé.  Je n’allais pas vous laisser totalement sur votre faim !

Sauvez la planète, mangez un climatosceptique !

Aujourd’hui, c’est le premier anniversaire des accords de Paris sur le climat et comme vous l’a gentiment rappelé votre navigateur Google, c’est aussi Earth Day, la journée de la Terre. Et oui, la Terre, comme l’Eau, les Droits des Femmes, la santé ou le tricot, est suffisamment déconsidérée et malmenée pour avoir sa propre journée internationale !

Alors que des enfants égoïstes et mal éduqués gouvernent de grandes nations, remettant en cause les accords internationaux sur le Climat (vous savez, ceux qui sont aussi contraignant qu’un week-end en amoureux aux Maldives), je vous propose une infographie toute jolie, toute colorée et toute pleine de bonne volonté pour prendre soin de la Terre au quotidien réalisée par une marque de voiture (quelle ironie).

earth day

Première étape, sortez plus, profiter de la beauté et des bienfaits de la nature.

2 Usez et abusez des sacs réutilisables.

3 Recyclez.

4 Évitez le plus possible la bouffe industrielle et j’ajoute consommez local le plus possible.

5 Arrêtez de manger de la viande ou diminuez votre consommation.

6 Le compostage est votre ami, si vous avez un jardin et que vous aimez les « creepy crawless ».

7 Commencez à jardiner.

8 Utilisez des bouteilles en verre plutôt que des bouteilles en plastique.

9 Faites vos propres produits ménager.

Pour l’étape numéro 10, Plantez un arbre, je vous dirais qu’il y a une méthode toute simple pour planter des arbres sans sortir de chez vous et sans dépenser un centime. Intéressés ?

Il existe un moteur de recherche qui vous permet de planter des arbres tout en surfant sur internet : il s’agit de Ecosia !
Si vous voulez en savoir plus, cliquez ICI.

Ne laissez pas des enfants mal éduqués gouverner la planète et filez voter !
Que votre journée soit belle !

Le guide du végan en herbe de PeTa

« [Le végétalisme] est une fête des sens tant cette gastronomie végétale réserve des surprises pour qui s’y plonge avec attention. Le guide du végan en herbe de PETA est un excellent outil pour aider les gens à comprendre cela et dépasser le spécisme ainsi que toutes les formes d’oppression. »
Aymeric Caron dans MarieFrance, juillet 2016.

Vous aimeriez devenir végan mais vous n’y comprenez rien ? Vous ne comprenez pas pourquoi certaines personnes sont végans ? Est-ce une mode, une idéologie ou un réel mode de vie ? Vous cherchez un moyen de perdre du poids avant l’été ? Vous pensez que les végans manquent de protéines, de fer, d’humour ? Vous pensez que c’est un hobby de gens riches ?

DSC01928Quelques soient vos raisons, le Guide du végan en herbe de PeTA peut non seulement répondre à vos interrogations, mais aussi vous proposer quelques recettes sympas. Il est disponible gratuitement en pdf ou en version papier sur leur site : cliquez ICI.

Ce n’est pas mon genre de faire la promotion d’un régime alimentaire en particulier. J’estime que chacun(e) est libre de manger, boire, dormir, vivre comme il/elle le chante. Seulement récemment, j’ai encore eu l’occasion de lire une conversation peu constructive sur les réseaux sociaux au sujet des végans, ces « membres d’une secte bobo qui cherchent à convertir toute la planète et tendent à priver les pauvres travailleurs de leur viande tout ça pour gagner plus d’argent » et bla bla bla « complot juif » (point Godwin) blablabla…
Bref, c’est typiquement le genre de délire des trolls du net qui vous font frissonner et vous font supprimer des contacts sur les réseaux sociaux. Comment un pourcentage aussi mineur de la population peut-il engendrer autant de haine et de colère ?

Par conséquent, j’avais envie de vous parler de ce petit guide pratique, proposé par une asso, qu’on aime ou pas, mais qui n’a jamais été dépourvue d’humour. Ce guide vous expliquera mieux que moi les enjeux de ce régime alimentaire (lutte contre le mauvais cholestérol, sauver les animaux d’une mort cruelle et dégueu , préserver la couche d’ozone …). Il lutte aussi contre les idées reçues. Vous constaterez, par exemple, que ce n’est pas un hobby de gens riches (la viande et le poisson ça coûte cher).

vegan_fr

Bref, je ne veux influencer personne, je veux juste informer, juste vous dire que ce n’est pas parce que des gens ne mangent pas comme vous et ne sont pas anthropocentrés qu’il faut les brûler vifs à tout prix !
Ils ne sont pas la source de vos problèmes. Ne vous comparez pas aux autres et encore moins aux modèles de vie que des boîtes de marketing froides et sans âmes vous imposent. Vous valez mieux que toute la famille Kardashian réunie.

Végans, carnés ou autres, soyez heureux tout simplement !

Pour en savoir plus sur le sujet :
http://www.terraeco.net/Decouvrez-le-nouveau-Terra-eco,64585.html
http://www.vegemag.fr/

Un blog lifestyle à dimension humaine ?

Si vous ne vivez pas au sommet de la Trump Tower,
Si vous en avez marre de voir toujours les mêmes photos de voyages aseptisées,
Si vous en avez marre des blogs qui évoquent des livres que vous ne voudriez jamais lire,
Enfin, si vous souhaitez juste passer un moment agréable autour d’une tasse de thé ou toute autre boisson réconfortante de votre choix … et bien ça tombe bien, parce que c’est ce que nous vous proposons !

Nous ne sommes pas parfaits et nous n’avons pas besoin d’une pub meetic avec des gens parfaits pour nous le rappeler. Nous voulons juste partager cette aventure avec vous.

“L’extraordinaire se trouve sur le chemin des gens ordinaires.” P. Coelho

Bonne lecture !

raw