Agatha Raisin : de la quiche mortelle à l’île Robinson

Voici un #VendrediLecture très attendu !
Il ne s’agit pas d’évoquer 1 roman mais 12. Et oui, cette histoire ressemble un peu aux 12 travaux d’Hercule Poirot …
Dans les deux, cas, il y a une Agatha derrière tout ça !

Hé oui, mes chers lecteurs ! Vous me l’aviez demandé lors de ma dernière Summer Reading List : Voici le moment de découvrir mon avis sur les 12 premiers tomes d’Agatha Raisin et aussi sur la série télé !

Agatha Raisin enquête

20180713_094301.jpg

De M.C. Beaton
Aux éditions : Albin Michel

Le concept :

Si vous avez un malheur dans votre vie, si vous venez de lire un terrible thriller, une dystopie épique, un drame dramatique … Bref, si vous sentez au plus profond de vos tripes un besoin de changer d’air, une aspiration à la liberté et à la légèreté, entrez donc dans le monde d’Agatha Raisin !

Agatha Raisin est une londonienne chargée de relation publique avisée mais frustrée qui a décidé à 53 ans de prendre sa retraite anticipée. Elle a donc décidé de tout quitter pour venir s’installer dans un cottage à Carsely dans les Cotswold. C’est assez farfelu mais pas plus qu’élever des chèvres dans le Larzac.
Et puis, c’est un rêve d’une gosse qui a grandi dans le quartier difficile de Birmingham et qui un jour sur un malentendu lors de vacances en famille, s’est retrouvée face à la beauté et la quiétude des Cotswolds.

Bien évidemment notre dynamique célibataire a du mal à trouver ses marques et à se camoufler dans le décor. Elle est une londonienne en talon aiguille, sophistiquée, pour qui cuisiner revient à mettre au micro-onde un plat au curry Mark&Spencer. Elle a un réseau professionnel d’enfer mais aucun ami. Bref, c’est l’ennui total à Carsely.
Mais Agatha décide de prendre le taureau par les cornes : elle rejoint la Société des Dames de Carsely et s’inscrit à un concours de quiches. Malheureusement, après avoir goûté sa quiche aux épinards, le juge meurt.
C’est à ce moment là que naît sa passion pour …. mais non pas pour la cuisine … non, non, pas pour le meurtre … mais pour les résoudre, voyons !

Après cet état des lieux, j’ajouterais que nous sommes avec les Agatha Raisin dans le registre du « cosy mystery« . L’enquête policière sert de prétexte pour suivre les déboires  amoureux, les gaffes, l’évolution d’Agatha Raisin. Ce sont des romans feelgood où l’on rit beaucoup et où l’on ne se prend jamais la tête. Ils ne se valent pas tous mais il vaut mieux les lire dans l’ordre pour repousser les risques de crise cardiaque !

Maintenant pour les fans de la série, les petits curieux et tous ceux qui ont envie de connaitre mon avis sur chacun des 12 tomes, accrochez vous, ça va allez vite et il y aura du spoiler. Je vous conseille de ne pas aller au delà du tome que vous lisez !
Je vais aborder cette rubrique à la manière des Youtubeurs qui réagissent à des clips musicaux, à des bandes annonces de films ou à des réactions de Youtubeurs. LEAVE BRITNEY ALONE !

Tome 1 La quiche fatale

C’était notre première rencontre. Je trouvais Agatha aussi froide que ses préparations culinaires et j’avais un peu peur pour la suite. Mais heureusement, elle s’est progressivement décongelée s’en pour autant se dégivrée. Elle s’est lié d’amitié avec l’agent de police Bill Wong, la femme du pasteur Mrs Bloxby, son ancien poulain Roy Silver, sa femme de ménage Doris Simpson. Et évidemment est tombée amoureuse comme une ado de James Lacey, son voisin de cottage, un écrivain célibataire au long court amateur d’histoire militaire. Les personnages ne sont pas trop creusés mais on s’attache et cette quiche a un goût de reviens-y !
On trouve deux éléments qui reviennent régulièrement dans les tomes d’Agatha Raisin : la voisine espionne relou (Madame Kravitz dans ma Sorcière bien aimée) et la décision formidable de prendre le thé avec une personne que l’on suspecte de meurtre. C’est une coutume anglaise ou bien ?

Tome 2 Remède de cheval

Il y a un nouveau vétérinaire en ville, célibataire et plutôt mignon. Comme toutes les femmes de Carsely et des environs, Agatha est sur l’affaire ! Ça tombe bien : Bill Wong lui a offert un chat dans le précédent épisode et puis elle en a adopté un second qu’elle avait pris pour le premier ! Le vétérinaire est assassiné. Agatha mène alors l’enquête avec son voisin James Lacey qu’elle tente de séduire en même temps (j’ai adoré la scène où elle détruit les toilettes des femmes du pub). C’est avec ce tome que vous deviendrez addicts à la série.

Tome 3 Pas de pot pour la jardinière

Au retour de ses vacances Agatha apprend une terrible nouvelle : Y’a une nouvelle au village. Elle est mignonne et c’est une pro du jardinage contrairement à Agatha. Bien sûr elle a des vues sur James. ET évidemment, elle est retrouvée morte plantée comme un arbre ! On en apprend un peu plus sur le côté opportuniste de Roy dans cet épisode. On se rend compte qu’Agatha n’a tiré aucune leçon de sa quiche fatale puisqu’elle récidive avec son jardin. On adore encore plus ses chats. Et on rit beaucoup!
J’adore cette tendance d’Agatha à partir en vacances dès que ça ne va plus dans sa vie !

Tome 4 Randonnée mortelle

Je n’ai pas des masses appréciée ce tome. Agatha revient de 6 mois passées à Londres pour le travail puisque comme je ne vous l’ai pas dit. Grâce à Roy et pour se changer les idées, de temps à autres elle reprend son ancienne activité en freelance. Ici la présidente d’une association de randonneurs qui militait pour passer à travers un champ est retrouvée morte. C’est un épisode qui a été gâché par la série télé (mais on en reparlera plus tard) et pour lequel je n’ai pas eu d’atomes crochus. Toutefois j’ai adoré le dernier chapitre !

Tome 5 Pour le meilleur et pour le pire

James Lacey s’est enfin décidé à demander en mariage Agatha Raisin ! Le jour J, Jimmy Raisin refait surface. Il s’agit du mari d’Agatha. Elle l’avait perdu de vue et pensait qu’il était mort ivre quelque part. Le mariage est annulé et Jimmy est retrouvé mort le lendemain dans un fossé. Dans cet épisode, on découvre un peu mieux la personnalité de James Lacey et on fait face au passé pas tout rose d’Agatha Raisin. C’est un tome un peu plus sombre et plus touchant que les autres. On en sort avec le coeur brisé.

Tome 6 :Vacances tous risques

James Lacey a disparu. Agatha décide de partir à Chypre, là où aurait du se passer leur lune de miel et là où elle pense le retrouver. Ici, on rencontre des touristes charmants, un policier moins charmant et sir Charles Fraith, un aristocrate anglais avec un trou dans la poche qui s’avère être un audacieux sex friend. Une touriste est assassinée. Agatha retrouve James. Un triangle amoureux se profile. Etes vous plutôt dans le camp de James ou dans celui de Charles ?

Tome 7 A la clairefontaine

Dans le petit village d’Ancombe, il y a une source d’eau douce réputée pour ses bienfaits. Un jour, une société décide de mettre la main dessus. Suite à cette annonce, les villageois se divisent en deux camps et le président du conseil municipal est retrouvé mort. Pour mener son enquête au plus prêt, Agatha décide d’offrir ses services de communicante à la société en question. C’est un épisode drôle et marquant ! J’ai adoré la scène des festivités qui prend l’eau !

Tome 8 Coiffeur pour dames

Il n’est pas évident de trouver un bon coiffeur. Et quand on en trouve un bien, on le garde ! Et bien, figurez vous, que lorsqu’Agatha Raisin met enfin la main sur un coiffeur aux doigts d’argent, celui ci se retrouve assassiné ! Il n’y a pas à se couper les cheveux en quatre, c’est un des épisodes les plus marrants de la série et la fin est juste épique !
Ce que l’on retient : toujours être sympa avec un coiffeur !

Tome 9 Sale temps pour les sorcières

L’ambiance de ce tome est délicieuse ! Rendue chauve par une coiffeuse psychopathe, Agatha décide de s’éloigner de Carsely le temps que ses cheveux repoussent. Elle se rend donc dans un vieil hôtel de la côte aux allures de maisons de retraite. Les habitués ont des allures de personnages de Cluedo. Une des résidentes l’invite à aller voir la sorcière locale qui vend de merveilleuses potions d’amour et une lotion pour la pousse des cheveux. Agatha désespérée fonce rencontrer la sorcière, obtient d’elle ce qu’elle voulait. Plus tard, la sorcière est retrouvée morte ! Dans cet épisode, Agatha trouve l’amour auprès d’un membre des forces de l’ordre du coin. Malheureusement pour elle, sir Charles Fraith décide de lui rendre visite. C’est drôle, c’est croustillant !
Et Agatha a un nouveau chat !

Tome 10 Panique au manoir

J’ai trouvé que ce tome traînait en longueur. Et j’ai passé les 2/3 du roman avec une seule question en tête : où est passé le 3ème chat ?
Après qu’une diseuse de bonne aventure ait dit à Agatha qu’elle trouverait l’amour dans le Northfolk, Agatha décide d’y louer un cottage. Elle rencontre les gens du coin, qui sont froids, austères, crédules, arriérés, les fées du coin et le châtelain du coin. Le châtelain est retrouvé assassiné. Sir Charles Fraith débarque et mène l’enquête avec Agatha. Et si c’était lui son vrai amour ?
Oh attendez, James l’a demande en mariage !

Tome 11 L’enfer de l’amour

Agatha est enfin mariée avec James Lacey. Malheureusement, il s’avère qu’en fait James Lacey est un gros con ! Apparemment il a cru qu’en épousant Agatha, elle allait mystérieusement se transformer en parfaite femme au foyer qui sait cuisiner, jardiner, faire le ménage et s’habiller casual. Oh et puis ils font cottage à part ! C’est moderne … Oui, je sais, il faut le comprendre , le pauvre, il est célibataire depuis si longtemps. James est jaloux de Charles Fraith et ordonne a Agatha de ne plus le voir. Pendant ce temps là, il fricote avec la nouvelle venue en ville, si séduisante avec ses talons aiguilles. Cette charmante personne est retrouvée morte. James disparaît de la surface de la terre. A-t-il tué son amante avant de prendre la fuite ? A-t-il pris la fuite d’un tueur ? Est-il mort ?
Avec l’aide de Charles Fraith, Agatha va à la fois rechercher désespérément son mari et blanchir son nom en mettant la main sur le tueur ! Finalement sir Charles aurait pu faire un bon parti pour Agatha, vous ne trouvez pas ?

Tome 12 Crime et Déluge

James Lacey est entré dans les ordres en France, Charles s’est marié avec une parisienne et Agatha se sent seule et au bout de sa vie. Il lui faut un voyage pour se remettre de tout ça : direction l’île de Robinson Crusoé !
C’est mon épisode préféré ! Les voyages sur l’île étaient magiques, épiques, dignes d’un roman d’aventure. Le retour au pays avait des allures de roman d’apprentissage : Agatha se reprend en main, découvre le Pilate et retrouve peu à peu sa bonne mine. Et sur sa route, tombe sur une mariée emportée par les flots. Une nouvelle enquête pour Agatha Raisin qui m’a fait penser au premier épisode et pas uniquement pour son penchant à prendre le thé avec l’ennemi ! En plus, il y a un nouveau voisin, auteur de roman policier avec qui mener des enquêtes. C’est un épisode joyeux et magique !

Voici pour mes 12 travaux ! Si vous avez envie d’échanger davantage sur les personnages, sur votre ressenti, faire des pronostiques, n’hésitez pas à lâcher vos commentaires ! #expressionsdésuètesbonjour

Et la série on en parle ? 

Pour moi, la série est une pure déception. Les personnages sont mélangés. Mrs Sims et Doris Simpsons ne font plus qu’une, Charles et James idem, les voisines relou aussi, les parents de Bill Wong ne sont plus la cause de tous ses soucis, Roy devient gay alors que pour moi il est bi/métro/millenials sans étiquette/arrêtez de nous appeler Millenials ! Les enquêtes sont totalement mélangées. Bref, ça vous gâche totalement la lecture des romans !
Alors si vous ne comptez pas les lire, allez y. Sinon regardez la plus tard et dites vous que c’est juste inspiré par un mec qui n’a jamais lu les livres mais vu que l’entreprise semblait super rentable, il a foncé.

 

J’avais décidé de garder les Agatha Raisins comme une petite lecture rien qu’à moi, comme on garde un paquet de bonbons trop bons par bonne conscience. Il ne faudrait pas vous faire grossir ! 😉
Mais à la réflexion et vue votre enthousiasme, j’a décidé de partager mes bonbons. Ils ne sont pas tous bons, il y a peut-être un ou deux chocolats dégueulasses à l’alcool, mais dans l’ensemble, ils valent le coup. Et j’ai très envie que nous partagions nos impressions !
Alors, c’est promis ! Désormais, je ne vous cacherais plus mes avis sur les Agatha Raisin à venir !

Clipart, Clipart Gâteau, Cupcake, Gâteau

A vendredi prochain, pour une nouvelle aventure !

Publicités

30 réflexions sur “Agatha Raisin : de la quiche mortelle à l’île Robinson

  1. Ah non m’ais tu m’as fait trop trop rire! Et je n’ai pas lu tes avis sur les tomes!!
    En voyant ton article je me suis dit: bof je m’en carre le coquillard d’Agatha Raisin ce n’est pas trop mon genre à mon avis, mais j’aime lire les articles de ce blog. Et en commençant je me suis dit, allez oui ça peut être sympa et là: « le juge meurt » PTDR! Ah oui ok!
    Et puis ton final sur: « quelques tomes seront comme des chocolats dégueus à l’alcool » vraiment j’ai rit!
    Je viens de voir qu’il y a 25 tomes donc ça me prendra sûrement autant d’années à lire mais j’ai mis le premier dans ma wishlist, car effectivement des fois tu as besoin d’une lecture détente et lâcher prise. Au moins avec celui-ci je n’aurais pas de surprise. La dernière fois que je voulais une lecture légère j’ai pris le premier tome de Muchachas de Katherine Pancol et finalement y’avait de la femme battue donc pas vraiment détente (mais finalement c’était bien).
    Merci pour avoir cassé mes préjugés sur cette bon en vieille Agathe 😀

    Aimé par 1 personne

    • A chaque fois que ma belle mère me dit qu’un livre est « mignon », dans ma tête une alarme s’allume : Attention Livre Relou !
      Or il me semble bien qu’il y a Muchachas de Pancol … Du coup, oui, je comprends, ça doit pas être détente du tout ! 🙂
      Au début, je ne pensais pas du tout que les Agatha Raisin étaient pour moi. Les couvertures sont cools mais je sais pas pourquoi j’avais un a priori de type : ça, c’est de la lecture pour mamie ! Et puis, je suis tombée sur une critique sur la blogosphère qui m’a piqué, alors j’ai essayé et j’ai adoré.
      Mon tome préféré (que tu peux lire sans avoir lu les autres (oui, je sais en disant ça je me met les fans à dos)), c’est crime et déluge ! Il y a un côté roman d’aventure, il te donnera envie de voyager et il fera rire malgré toi !

      Aimé par 1 personne

      • MDR!!!!! J’en peux plus de toi tu me fais trop rire! Ta pauvre belle-mère ❤ Je ne sais pas si j'oserai lire le 12 ème tome sans avoir lu les 11 autres avant (je sais c'est bête, je suis une bordélique mais j'aime quand même faire les choses dans l'ordre). Mais bon ça doit être comme les Hercule Poirot (que je n'ai jamais lu et que je ne lirai sûrement jamais) 😛

        Aimé par 1 personne

      • C’est pas vraiment comme les Hercule Poirot. Hercule n’a aucune vie sentimentale contrairement à Agatha ! T’as intérêt à les prendre dans l’ordre si tu ne veux pas avoir une tachycardie en découvrant qu’elle a couché avec untel alors que tu étais persuadé qu’elle aimait bidule mais en fait y’a truc qui lui a dit un truc (ce qui est tout à fait normal pour un truc) et ça l’a complètement énervée alors il fallait qu’elle se tape untel !
        Toutefois Crime et Déluge marque une pause dans les délires amoureux d’Agatha, le temps d’un tome ! Elle est complètement cintrée cette nana ! 😀

        Aimé par 1 personne

  2. J’aime beaucoup la métaphore de la boîte de chocolats avec certains dégueulasses à l’alcool. Lol. J’avoue que j’ai besoin de faire des pauses dans cette série qui me semble parfois trop redondante (surtout si on enchaîne les tomes). Pour le moment, j’en suis au tome 8 et j’ai du mal à me motiver à aller plus loin, de peur, justement, de cette redondance. Par ailleurs, les situations supposément drollissimes ne me font pas tant rire que ça (pourtant je suis très bon public).
    Ceci étant dit, je suis d’accord avec toi concernant la série. Même Agatha ne ressemble pas à la Agatha du livre !!!!

    Aimé par 1 personne

    • Tu devrais continuer, il va bientôt y avoir une sacrée rupture dans la série ! 😉
      Ensuite, je suis complètement d’accord avec toi, il ne faut surtout pas les enchaîner, juste les déguster entre deux lectures, pour se changer les idées !
      La magie de la télé : pour certains ça grossit et ça vieillit et pour Agatha, c’est tout le contraire ! Totalement dingue !

      Aimé par 1 personne

  3. Nous voilà avec exactement le même point de vue ! parmis les 12 il y à en effet quelques choco dégeu à la liqueur mais je n’ai pas pu abandonner ! LOL J’aime trop c’est ma douceur !
    Par ailleurs j’ai regardée la série quand elle est passée à la TV sur le coup j’étais très très décue car en effet il y à mix des personnages , agatha BLONDE ??? alors qu’elle nous tanne avec ses couleurs pendant 12 TOMES ! et on ne s’y retrouve pas ! Néamoins si on la regarde comme une bonne série sans tenir compte des livres alors c’est quand même une série sympa!
    bref addictif et on à hate de voir les autres!

    Aimé par 1 personne

  4. […] J’ai eu envie de louer une fiat et parcourir les plus beaux paysages de Toscane en Italie après avoir lu My Italian Bulldozer (bien que je ne voudrais pas visiter les prisons italiennes), de voir l’Alhambra et de traîner sur la plage en Espagne avec Zéro Cool, de m’échapper du monde sur l’Ile Robinson avec Agatha Raisin dans Crime et Déluge. […]

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s